La maison isolée

, par  Charlotte Vortemann, Laurie Lourme , popularité : 5%

Alexis avait 9 ans, il était assez grand pour son âge (1m52cm), blond, aux yeux bleus, plutôt gentil, intelligent, sachant se faire respecter, aimable et polis.
Il posa sa valisa dans la maison qui surplombée la vallée, il la visita, elle était immense avec les murs en pierre, 9 pièces toutes les unes plus grandes que les autres. Il y avait quelques meubles rustiques laissés par les anciens propriétaires. Il y avait aussi une belle et grande cheminée avec un rebord en bois qu’ils utilisaient pour poser des objets et des photos.

JPEG - 49.4 ko
la maison

Puis, il alla récupérer sa valise, pour la mettre dans sa chambre. Dans sa tête il repassait les moments heureux qu’il avait eu avec ses anciens copains, pris par l’émotion une larme coula. Une fois sa chambre installé, il alla voir sa soeur Britney pour savoir si elle avait besoin d’aide. Elle avait 11 ans, brune aux yeux bleus, grande avec de belles formes, mais comme elle se débrouillait bien toute seule, il parti visiter les environs.
A 19 h, il rentra et lorsqu’il alluma la lumière elle s’éteignit, et se ralluma quelques instants aprés, il pensa simplement à une coupure de courant. Puis il alla manger. Aprés un bon repas, il alla prendre sa douche, et soudain elle passa de chaude à froide, puis elle devint marron, elle devint bouillante et s’arrêta de couler. A ce moment là, Alexis commençait a ce demandé ce qui se passait.
Une fois couché dans son lit, alors qu’il lisait, il entendit du bruit et vit la chaise ce déplacer toute seule. Il pensait simplement que c’était la fatigue qui lui provoquait cette hallucination. Le lendemin matin, pendant que ses parents étaient partis faire un footing, et que sa soeur était déjeuner, seul dans la cuisine, il vit les ustensiles de cuisines se déplacer seuls...
En cour d’aprés-midi, il aperçut à travers la fenêtre une chose transparente, flottante, assez petite et se déplacent à une vitesse incroyable. Affolé, il en parla à ses parents et à Britney. Ne le croyant pas, ils l’envoyèrent voir un psychiatre, qui habitait la rue Charloritte dans la ville Finesvinçatret. Il était margre, grand (2m), les cheveux bruns et les yeux bleus, l’air sérieux et à la foi aimable, avec un grand sourire. Le psychiatre lui posa des questions, par exemple :
- Voyez-vous souvent cette créature ?
- Non, c’est la 1ère fois. Mais depuis quelques temps je remarque des phénomènes étranges.
- Est-ce que l’emménagement vous a troublé ?
- Non, pas plus que ça, mais mes amis me manque !
- D’accord ! Il faut que tu arrête de t’imaginer des choses, comme ça, car ce pourrait t’être fatal !
Le psychiatre s’en alla voir ses parents et leur affirma que leur enfant ne c’était pas encore intégré dans se nouveau quotidien.
- Ah ! Répondit Kirsty.
- Bon ! Nous le rentiendrons. Affirma Jean-Pierre.
Ils retournèrent a leur maison.
Une fois seul devant l’ordinateur, Alexis entendit des bruits étranges venant de la cuisine. Il alla vérifié que tout allait bien, mais il y avait de nouveau la chose qui effrayait tant Alexis. La chose s’approcha de lui si rapidement que Alexis n’eut pas le temps de s’enfuir et se fit agresser par la créature. Ses parents qui venaient d’être alertés par les cris de leur fils vinrent en courant. Ils découvrirent leur fils dans une marre de sang, en train de se tenir le poumon droit. Ses parents l’envoyèrent de suite dans l’hôpital le plus proche, appelé : l’Hôpital du Katica. Dans un coma profond Alexis mourut deux jours après.

Alexis se réveillent aprés une nuit tourmenté, le temps de se remettre de ses états, il ouvra la fenêtre pour pouvoir prendre une grande bouffée d’air pur. Soudain, ce petit Alexis aperçut une forme, elle était identique a celle qu’il avait vu dans son rêve...

Sites favoris Tous les sites

20 sites référencés dans ce secteur