La solitude.

, par  Alice Chappelle , popularité : 6%

Adrien est la chez moi sans vraiment de raisons, que dire de lui, ce pauvre homme... Adrien va en boite tous les soirs. Il noie sa douleur dans l’alcool. Il boit comme un trou et finit tous les soirs à quatre pattes. Et il pense à celle qu’il a perdue.

Adrien a découvert la drogue. Adrien ne sait plus pleurer. Parce que pleurer ça soulage, et qu’il ne veut pas être soulagé. Jenny est perdue pour toujours et Adrien se venge sur d’autres idiotes, sur des femmes sans intérêt, de la mort de celle qu’il aimait. Il couche avec, il les pervertit et il les fait souffrir. Il aimerait bien les tuer, mais il n’en a pas le courage. Il aimerait bien se tuer surtout, se foutre en l’air. Puisqu’il n’a plus aucune raison de vivre. Mais il n’en a pas le courage non plus. Il est lâche. Il n’est pas capable de quitter cette existence abominable, il préfère la vivre le plus mal possible. Adrien est alcoolique, drogué et suicidaire. Oh, il ne faut pas s’en faire pour lui. Il ne tardera pas à crever, lui aussi.

D’une overdose, d’un accident de voiture, d’un coup de couteau dans une ruelle, d’une maladie incurable... Il retrouvera le sourire juste pour dire adieu.

Maintenant, casse toi je lui dit, ton taxi doit être en bas.
Je le raccompagne à la porte. Il bafouille deux ou trois mots, sa compassion me fait horreur. Je lui claque la porte au nez.

Le calme. La solitude, enfin. J’ai enfilé un peignoir et je retourne dans la bibliothèque sur mon canapé profané. Je reste immobile, devant ma cheminée où ne brûle aucun feu..
N’attendez pas de chute à cette histoire, il n’y en a pas. Il est mort et plus rien n’a de sens pour moi. J’envisage l’avenir comme une éternité de souffrances . Ma lâcheté m’empêche de mettre fin à mes jours. Je continuerai à sortir, à taper, à boire et à persécuter des cons.

Jusqu’à ce que j’en crève,mais malgrès tous ca je l’aimais.

Sites favoris Tous les sites

20 sites référencés dans ce secteur