Conte "Histoire du gentil robot"

, par  Mick Miel , popularité : 5%

Histoire du gentil robot

1/ Voulez-vous connaître l’Histoire du gentil robot ?

Si oui, passez à 4

Si non, passez à 3

2/ Une fois encore le méchant humanoïde semait la destruction dans la galaxie. Le courbeur d’espace donnait aux écrans protecteurs la forme des passoires. L’inverseur des vitesses mettait tout dans tout (et inversement). Un peu comme si la pièce se retrouvait dans le placard, et le contenu du placard dans la pièce. Voulez-vous connaître une autre histoire ?

Si oui, passez à 1

Si non, passez à 6.

3/ Préférez-vous celle du méchant humanoïde ?

Si oui, passez à 7

Si non, passez à 4.

4/ Un jour, mais il n’y a pas de nuit sur cette planète, on construisit un robot, avec, gravée dans ses circuits, la simulation de la plus grande gentillesse qu’on ait jamais connue. Mais cette qualité posait un problème. Voulez-vous savoir lequel ?

Si oui, passez à 5

Si non, passez à 7

5/ Ce robot était gentil aussi avec les méchants. C’était bien un défaut car cela l’empêchait de défendre la galaxie en cas d’attaque. Or justement un agresseur approchait. Voulez-vous savoir qui ?

Si oui, passez à 7

Si non passez à 9

6/ Le monde est à l’envers, le méchant humanoïde a gagné, mais il est le seul à le savoir. Le reste du monde ne s’est rendu compte de rien. Le conte est fini.

7/ Un méchant humanoïde rêvait de devenir le maître de l’univers. Voulez-vous qu’il devienne ?

Si oui, passez à 8

Si non, passez à 9

8/ Les gentils avaient beau envoyer leurs meilleures escadres, pilotées par des robots hors de prix, rien ne semblait pouvoir contrecarrer le courbeur d’espace du méchant humanoïde. Voulez-vous une fin heureuse ?

Si oui, passez à 9

Si non, passez à 2

9/ Les gentils robots trouvèrent le moyen de coincer le courbeur d’espace avec lequel le méchant humanoïde voulait dominer l’univers. Ils construisirent un deuxième courbeur d’espace et le méchant humanoïde se retrouva à l’endroit d’où il était parti, comme la tortue après un tour complet.

Passez à 10

10/ Finalement, une fois encore, le méchant humanoïde n’avait rien pu faire contre l’union des robots démocratiques.

Le conte est fini.

Sites favoris Tous les sites

20 sites référencés dans ce secteur