La Mort Hurlante !

, par  Léo Martins , popularité : 3%

Un

En 50 après J.C, en Tyrie, vers la région de Kryte, Kirmir jeune chasseur, sans parents avec pour seul compagnon Kiba, un jeune loup, partirent à la chasse comme tout les matins.

Quand ils arrivèrent au bord d’une rivière, ils virent un corps allongé par terre. Kirmir pensa que c’était une personne qui se reposait, mais Kiba toujours curieux alla voir si il se reposait vraiment. Kiba aboya pour appeler son maître. Celui-ci alla et vit que la personne ne se reposait pas mais qu’elle était morte .

Kirmir et son loup repartirent en direction de leur village. Sur la route du retour la nuit commençait à tomber et on sentait une odeur de cadavre.

Arrivé au village, plus de gardes devant les portes. Kirmir commença à s’inquiéter car les gardes ne quittaient jamais leurs postes. Ils passèrent les portes, le village était désert.
Soudain un hurlement provint des champs de blés. Kirmir n’eut pas le temps de se retourner que son loup, Kiba courait déjà. Le maître courut pour rattraper son loup mais il l’avait perdu de vue, un aboiement se fit entendre, celui de Kiba , Kirmir courut pour le rejoindre. Quand il le retrouva, un froid glacial parcourut son sang, il leva les yeux et aperçut une personne dans l’ombre éclairée par la lumière de la lune.
Quand la personne disparut, elle laissa apercevoir des cadavres empilés les uns sur les autre, les corps des villageois.

Kirmir s’agenouilla pour verser des larmes et vit une marque rouge de sang sur un cadavre. Il regarda sur les autres cadavres, pareil la même marque et de la même taille.
La marque avait une forme d’étoile, il regarda un peu mieux et il vit des têtes de mort formant un cercle autour de l’étoile. Elle avait cinq branches, au centre, une autre étoile mais plus petite était rentrée dedans.
*
Après avoir vu cela, l’étoile se refermait dans la chair et formait un cicatrice.

Kirmir mit de la pailles autour des corps et prit une torche qu’il alluma grâce à un petit feu juste à coté. Puis fit brûler la paille et les cadavres par la suite, pour que les âmes de chaque villageois soient en paix.
. C’était la tradition.

Ils quittèrent le village à la lueur des flammes, en laissant derrière eux leurs souvenirs passés.

Ils se réfugièrent dans la forêt pour trouver un abri et avec une seule pensée, venger le village.

Deux

Le soleil était éclatant, le ciel bleu, Kirmir se réveilla un peu brusquement avec Kiba.

Ils repartirent et en chemin virent une fille de l’âge de Kirmir, charmante, ils se rapprochèrent un peu plus et demandèrent :
- Bonjour, Sais-tu si il y a un village dans les environs ?
- Il y en avait un mais maintenant il est détruit, mon village. Répondit-elle.
- Que s’est-il passé ?
- J’étais partie pêcher, à mon retour au village, la nuit était tombée, plus de garde devant la porte. Je passais les portes et arrivé à la place de mon village, personne, quand soudain mon sang se glaça, je levai les yeux et j’aperçus une personne dans l’ombre, elle...
Kirmir l’interrompit en disant :
- Elle disparut et laissa apercevoir des cadavres, ceux des villageois.
- Comment sais tu tout ça ? dit-elle.
- On est dans le même cas.
- Çà t’est arrivé aussi ?
- Oui.
- Continuons la route ensemble si nous cherchons la même personne dit-elle.
Kirmir, Kiba et la jeune fille repartirent en direction des Cimefroides du Nord.

En chemin Kirmir demanda :
- Quelle est ton nom, tu ne me l’as pas dit ?
- Allia.
- Allia, c’est jolie.
- Merci.

Ils repartirent à la recherche du tueur ou des tueurs car personne ne savait si ils étaient plusieurs.

La nuit tombée, Kirmir, Allia et Kiba cherchèrent un endroit pour dormir. Ils tombèrent finalement sur l’auberge du Cheval Noir. Ils prirent deux chambres, une pour Kirmir et Kiba et l’autre pour Allia.

Les deux se dirent bonne nuit et partirent se coucher, Kiba, lui, dormait au pied de la porte de son maître. La nuit sera longue et le jour périlleux.

Trois

Au réveil, Kirmir descendit, au même moment Allia sortit de sa chambre, ils prirent le déjeuner ensemble, Kiba lui, mangeait les vieux restes de viande offert par l’aubergiste.
Pendant qu’ils mangeaient un homme les interrompit :
- Êtes-vous des voyageurs ?
- Oui ! Répondit Kirmir.
- S’il vous plait, emmenez-moi avec vous ?
- Je ne pense pas que vous serez à la hauteur ! Dit Allia.
- Si vous êtes à la recherche d’un tueur, j’ai quelques informations ! Dit l’homme.
- En effet, nous recherchons un tueur, il a détruit nos villages ! Répliqua Kirmir.
- Une personne détruisant un village entier ? Je peux vous en dire plus !
- Dite si vous savez quelque chose ! Dit Allia avec un voix un peu forte.
- Emmenez-moi avec vous et je vous dirais tout ! Dit-il.
- Vous êtes un... ! Dit Allia.
- Kirmir reprit la phrase d’Allia :
- Vous êtes généreux. Hum ! Attendez ici, je dois parler à ma compagne.
- Non ça ne sert à rien ! Dit-elle d’une voix basse.
- Si cette homme a des informations sur notre tueur, ça pourrait nous être utile ! Dit Kirmir.
Allia accepta l’offre de Kirmir.
- Bon nous acceptons mais à une condition ! Dit kirmir.
- Et laquelle ?
- Si vos informations sont inutiles nous ne vous laisserons pas continuer votre chemin avec nous !

L’homme accepta avec honneur.

Quatre

Après cette longue discussion, le groupe repartit. L’homme, comme il avait dit, donna les informations sur la personne :
- Alors la personne que vous cherchez n’est pas un humain mais une créature !
Kirmir et Allia restèrent muet.
L’homme continua :
- Elle porte une longue cape avec une capuche, sa tête n’a pas de chair c’est une tête de mort, le reste de son corps est un squelette. Sa façon de tuer est étrange, d’un simple geste la personne montrée du doigt par elle meurt en quelques secondes. Elle détient une fourche à lame noire dans le dos mais ne s’en sert quasiment jamais.
- Comment sais tu tout ça ? dit Allia.
- Je l’ai suivie depuis un mois, j’ai assisté à la destruction de vos villages !
- Savez-vous où elle se trouve ?
- Oui, elle vit dans le Cimetière Abandonné des Cimefroides du Nord.
- Très bien, tu resteras avec nous pendant notre voyage si tu le souhaites. Dit Kirmir.
- J’accepte ! Au fait, je m’appelle Agronak !

Le groupe repartit en direction du Cimetière Abandonné.

Deux jours s’étaient écoulés et le Cimetière Abandonné n’avait toujours pas été trouvé. Quand soudain :
- Kirmir, regarde ! Cria Allia.
Un arbre mort était devant eux, ils passèrent l’arbre et trouvèrent le Cimetière.
Le portail de l’entrée était ouvert, ils entrèrent.
- Soyez prudent ! Dit Kirmir.
Plus ils s’approchaient de la crypte, plus le ciel s‘assombrissait.
Ils rentrèrent dans la crypte et trouvèrent une tombe.
La porte de la crypte se referma brusquement, Le groupe regarda en direction de la porte, quand ils entendirent un bruit, ils se retournèrent.Cette fois en direction de la tombe, et virent la créature.
Agronak, sans réfléchir, sortit une dague de son fourreau et attaqua la créature. Celle-ci fit un geste. Agronak stoppa net dans sa course et tomba au sol. Il était mort.
Kirmir et Allia sortirent leurs armes, Kirmir prit un arc et Allia une épée courte.

Tandis que Kiba grognait une voix se fit entendre la voix de la créature, elle dit d’une voix rauque :
- Pauvres fou ! Vous avez osez me défier mais ce sera un combat inutile !
- Non ! C’est toi le fou ! Cria Allia.
Elle courut en direction de la créature à toute vitesse.
- Allia, non !Cria Kirmir.
La créature fit un simple geste, Allia tomba tout comme Agronak.
Kirmir courut vers le corps d’Allia, les derniers mots qu’elle dit furent : 
- On se retrouvera bientôt...
Kirmir ramassa l’épée courte et fonça sur la créature.
Elle fit un geste et il sentit un tremblement...
Le seul survivant du groupe était Kiba, le jeune loup repartit en direction de la ville. Un jeune couple l’adoptera un jour après.

Fin !

Allez mon garçon, il est l’heure de se coucher et ne fait pas de cauchemars !

- D’accord Papi, Bonne nuit !

Fin

Sites favoris Tous les sites

20 sites référencés dans ce secteur