Séquence n°6 - Première lettre. Tout va bien sur le front

, par  Anissa Mekaoui, Benjamin Caranana, Johann Noll, Kevin Azais, Manon Vilardell , popularité : 7%

Première lettre. Tout va bien sur le front

Le facteur apporte une lettre à Diego. C’est un hurluberlu à la Jacques Tati.

Plan n°1 Ensemble sur la campagne. Le facteur arrive sur son vélo. Il dépasse la caméra.

JPEG - 36.7 ko

Plan n°2 Contre -champ. Il s’éloigne sur le chemin en zigzaguant. Il conduit très mal...

Plan n°3 Plan d’ensemble. Il arrive devant la maison et pose son vélo en catastrophe.

JPEG - 6.2 ko

Plan n°4 Gros plan sur son visage. Il a l’air satisfait et content de lui. Air malicieux.

JPEG - 23 ko

Plan n°5 Plan américain sur lui

« Bonjour, jeune homme, euh... Monsieur Diego Lopez ?

« Oui , c’est cela »

« Attends, je regarde ... ».

Plan n°6 Gros plan sur sa main qui trifouille dans le sac. Il cherche et sort une lettre avec précaution.

Plan n°7 Plan moyen. Il l’examine avec attention.

L’adolescent lui arrache presque la lettre des mains et s’empresse de se réfugier dans sa chambre pour l’ouvrir.

Voix off et images d’archive.

Victoire De La Vie (1937) Henri Cartier Bresson

31-59 à 16 environ

Musique en fond : El passaje de Ebro

MP3 - 629.6 ko
El paso del ebro

Passent des images d’archive

"30 juillet 1938 , à Valences

Mon cher Rodrigue J’espère que tu vas bien. Aujourd’hui est un jour magnifique. Les nôtres ont lancé une grande offensive sur l’Ebre. De Mequinenza, au Nord Ouest, à Amposta, au Sud Est, le front s’étire maintenant sur 130 kms. Au Centre, dans la boucle de l’Ebre, nos soldats ont bousculés les troupes franquistes et, en cinq jours, ont avancé de 40 kms, établissant même dans le secteur de Gandesa une position forte dans le dispositif adverse.

Nous reprenons espoir ! Dans le service d’infirmerie où je suis, en arrière du front, nous voyons arriver les premiers blessés. Il y a de plus en plus de morts. Ah, Rodrigue, je suis heureuse, mais aussi inquiète pour ton père qui est en premières lignes. Je n’ai pas de nouvelles de lui.

Je dois te laisser, j’ai beaucoup de travail. Prends soin de toi, nous t’aimons plus que tout. Embrasse et rassure tes grands parents.

Nùria »

Voix off de Rodrigue qui commence à lire : "30 juillet 1938 , à Valence". Voix off de Nuria qui finit de lire la lettre. Si on utilise les deux voix , les spectateurs comprendront que Rodrigue commence à lire la lettre et que c’est sa mère qui lui a écrit.

Manon (Nuria) devra lire la lettre avec émotion et sentiments de tristesse et d’amour.

Accessoires

- Costumes

Benjamin : pantalon court, gris, chaussures noires (c’est lui qui apporte !) (manque la veste et la casquette)

- vélo d’époque (c’est lui qui apporte !)

- sacoche

- lettres

Kevin

 : Mêmes habits sans la veste et le béret, manches remontées

Filmage

- Anissa M

- Joan Noll

Sites favoris Tous les sites

7 sites référencés dans ce secteur