Bouleternère

, par  Julien Soule , popularité : 4%

Bouleternère

Description des fortifications des rues :

Bien que partiellement détruit, les restes du rempart sont impressionnants. Tours rondes évasées à la base avec fentesd’archère certains murs ont même été utilisé pour l’achèvement du dernier mur dans quelques maisons. Les rues sont piétonnes et très étroites.

Histoire de la cité de la région et des habitants

A l’époque carolingienne à partir du milieu du IXe siècle, Bouleternère appartient au Conflent. C’est d’ailleurs pour cela qu’on l’appelait parfois, au XIIe siècle, Bula de Confluenti. Ce n’est qu’en 1309 que le village se trouvera rattaché au Roussillon.

Les habitants virent se regrouper vers Bouleternère (ville importante au moyen age) du fait de l’élevage de moutons pour leurs laines (la population augmente) l’agriculture excellente dû aux influent sédimentaux du Boulès et aussi le fait que les ennemies pouvaient attaquer dans la plaine. La région des Aspres a pour sa part été presque entièrement désertée au début du XXe siècle du fait des croisade contre les Maures.

Les églises paroissiales

L’ églises étaient au départ avec une tour massive, datant de l’époque romane). Puis, au XVIIe siècle, l’église moderne s’est adossée à l’ancien édifice. Elle est dédiée à saint Sulpice. On y accède par une beau portail de marbre rose (le marbre de Bouleternère).

  • Situation :

Bouleternère se situe à la limite du massif des Aspres et de la plaine de la Tet. La Tet ne traverse d’ailleurs pas le village, dont la limite s’arrête un peu avant la rivière. Par contre, la commune est tout entière traversée par le Boulès (ou Bulès). Le village s’est édifié sur une colline schisteuse, les habitations s’étant ensuite peu à peu répandues vers la plaine disposant des bienfaits du canal de Corbère pour l’irrigation. La région des Aspres a pour sa part été presque entièrement désertée au début du XXe siècle

Ethymologie :

Bouleternère se nommait autrefois : Bula-Teranera.

Ce nom s’associe à quatre mots :
• * "Bul" : torrent
• * "Tera" : terre
• * "Nera" : noir
Bouleternère était un lieu près d’un torrent dont la terre était noire (fertil à cause des alluvions du Boulès).

Histoire du château :

- Au début du 10ème siècle, le bourg est situé en Conflent".
- En 1145, on identifie la seigneurie de Bouleternère.
- En 1304, des remparts sont cités.
- En 1309, Jacques II de Majorque restitue le bourg au Royaume de France.

Sites favoris Tous les sites

148 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves