Violences à l’encontre des femmes en Inde de Walter Astrada

, par  Annick Hugon, Mick Miel, Teresa Dalmau , popularité : 4%

Depuis le début des années 1980, des millions de fillettes ont été éliminées en Inde, soit par infanticide, soit par la pratique de l’avortement sélectif.
La pression sociale et familiale est très forte : les jeunes épouses doivent donner un fils à leur mari, et il n’est pas rare qu’une future mère subisse trois ou quatre avortements, avant d’être sûre de porter un garçon.
Il en résulte un manque de filles à marier dont pâtissent de nombreux jeunes gens, surtout dans les États du nord-ouest. Certains célibataires font appel à un intermédiaire, sans regarder à la dépense : la vente d’épouses s’est donc fortement développée ces dernières années. En général, les jeunes filles viennent de familles pauvres du Bengale-Occidental ou du Bihar, ou des Bangladesh et Népal voisins, et sont vendues dans les États du Punjab et de l’Haryana.

Présentation sur le site de Visa pour l’image

Le site du photographe

Une souffrance, deux regards

Sites favoris Tous les sites

6 sites référencés dans ce secteur