Exposition IF sur les arbres de nos forêts au collège

, par  Pascale Miel , popularité : 11%

Le lundi 27 septembre et le jeudi 1er octobre après-midi, nous sommes allés au CDI du collège Pierre Fouché à Ille sur Têt pour travailler sur une exposition de l’association IF (Initiation à la forêt) sur les arbres de nos forêts.

Cette exposition a été réalisée dans le cadre des projets « A l’école de la forêt » avec l’association IF (Initiation à la Forêt ) au cours de l’année 2008 – 2009.
Pendant une année la classe de Madame Laplace (du CP au CM2) de l’école Max Chagall à Ansignan (Fenouillèdes) a travaillé sur ce projet qui a pu aboutir grâce à l’aide de la scierie de Fosse qui a découpé les différents panneaux devant les enfants.

Par groupes de deux ou trois, nous avons choisi un arbre, relevé les informations, fait des dessins, des photos. Puis, nous avons cherché sur internet des photos complémentaires sur l’arbre, sa feuille, son fruit.

LE SAPIN

Chaymàa/Marine

JPEG - 257.8 ko

Son feuillage est vert foncé. Les aiguilles sont rayonnantes.

LE CHÂTAIGNIER

Angélina/Eden

JPEG - 571.6 ko

Le châtaignier se trouve en Corse, dans les Cévennes, dans le Massif des Maures et des Pyrénées Orientales. Il aime la lumière et la mi-ombre. Il craint le grand froid et les sols calcaires.
Le bois du châtaignier est dur, brun pâle et se fend bien.
Il servait autrefois dans la tôlerie et en bois de mine. Il est toujours utilisé en ébénisterie, menuiserie et petite charpente.
Les feuilles du châtaignier sont recherchées pour parfumer le fromage de chèvre. les abeilles en tirent un miel foncé et fort. Son bois tanique repousse les araignées.

LE CÈDRE

Damien/Yaël/Yann

JPEG - 443.5 ko

Grand arbre de 25 à 50 mètres de haut. Il peut vivre plus de 1 000 ans. C’est un conifère, ses aiguilles sont persistantes.

Répartition

Le cèdre est originaire du Moyen Orient et de l’Himalaya. Il s’est très bien acclimaté en Europe.

Utilisation.
C’est un bois très odorant et sert à fabriquer de l’encens ou parfumer le linge de la maison. Il est très utilisé pour l’ornementation des parcs et des jardins. Il en existe de nombreuses variétés. La plus connue est le cèdre bleu.
Ce bois a le mérite d’éloigner les insectes et les vers. Il est aussi imputrescible. Il sert donc pour la construction des bateaux, des murs extérieurs, des terrasses de jardin. Mais c’est un bois cassant, ce qui limite son emploi.

Le saviez-vous ?

Le mot cèdre vient du latin qui voulait dire genévrier de cade.
Le cèdre est le symbole du Liban : sa silhouette figure sur le drapeau de ce pays.
Le cèdre est l’arbre le plus cité dans la bible

LE FRÊNE

Hugo/Leïla/Romain

JPEG - 469.4 ko

Le frêne commun atteint 25 à 30 mètres de hauteur. Son tronc est droit, élancé et parfois fourchu. L’écorce est d’abord lisse et vert olive, puis prend une couleur grise au bout de 30 ans en se fissurant et en faisant un réseau de crevasses. Il a des feuilles caduques, fines et allongées.

Répartition
Il est présent partout en France. C’est aussi une essence montagnarde puisqu’on le trouve jusqu’à 1400 mètres d’altitude.

Utilisation.
Il est l’un des arbres médicinaux les plus utilisés. Ses feuilles, ses fruits et son écorce ont des propriétés diurétiques, vermifuges et anti-rhumatismales. Les feuilles servaient aussi de fourrage pour les animaux.
Le bois de frêne est blanc à reflets nacrés, un peu rosés. Il s’assombrit une fois coupé. Il est bon au plissage et au toucher onctueux. Il est dur et dense mais pas cassant. On en faisait des lances, des raquettes ou des manches d’outils, des rames, des échelles, des gouvernails...

LE CHÊNE BLANC

Aélis/Éva

JPEG - 368.7 ko
JPEG - 333.9 ko
JPEG - 251.3 ko

Répartition
Le chêne blanc aime la chaleur, la lumière. Il supporte les sècheresses et les grands froids. Il pousse en Europe du sud et au Moyen-Orient. Il est de type méditerranéen. Il se développe sur sol calcaire dans la moitié nord de la France. Il est absent en Bretagne et dans les Landes.

Le saviez-vous ?
Avec le chêne, on fabrique des fûts dans lesquels on fait vieillir le vin. Le chêne blanc peut également abriter la truffe.
Utilisation : c’est un bois dur, à densité élevé.

L’ÉRABLE

Djamel/Enzo/Martin

JPEG - 422.5 ko

L’érable peut prendre la forme d’un arbrisseau ou d’un petit arbre. Il peut vivre jusqu’à 120 ans. Son tronc est court et son houppier diffus.
Répartition.
En région méditerranéenne à l’état isolé. On le rencontre en France dans les Charentes, dans la vallée du Rhône, le sud du Jura et certaines vallées des Alpes.
Il craint les hivers rigoureux. Il vit dans des sols peu profonds secs et aérés.
Les graines d’érable sont ailées et soudées par 2. L’ensemble forme un V ouvert appelé "samare". Elles se regroupent en forme de grappes retombantes.
L’érable à sucre permet de fabriquer du sirop.
On a utilisé le bois d’érable pour confectionner les hélices d’avion et des planches à découper.
La feuille d’érable figure sur le drapeau canadien.

LE MERISIER

Margaux Gobert/Margot

JPEG - 246.5 ko

La feuille du merisier est simple, alterne, tendre et pendante.
l’écorce est rougeâtre et se détache en fines lanières horizontales.
Son fruit est appelé "merise" : ce sont des petites cerises sauvages foncées, noires et acides.

Répartition :
C’est une essence commune et présente dans toute la France, en région de plaine et basse montagne, plus rare en région méditerranéenne.
Utilisation :
Les merisiers sont utilisés en distillerie pour la fabrication du kirsch. Le bois est utilisé en menuiserie et en ébénisterie.

Le saviez-vous ?
Au Japon, la fleur du "sahura" (merisier) est un symbole de pureté et d’abondance. Aux cérémonies du mariage, le thé est remplacé par une infusion de fleurs de merisier. Si les merisiers sont très fleuris et que la floraison dure longtemps, on dit alors que les récoltes de riz seront abondantes et de grande qualité.

LE NOYER

Héléna/Margaux V.

JPEG - 457.5 ko
JPEG - 337.5 ko

Utilisation :
Son bois de grande qualité est très recherché pour la menuiserie (meubles de valeur) et l’ébénisterie (crosses de fusil par exemple). Le noyer est aussi cultivé en France depuis le Moyen-Age pour ses fruits.
Le brou de noix (extrait de la chair) sert en teinture de bois et en pigment pour la peinture.

Répartition.
Il est originaire des régions tempérées et chaudes, principalement dans l’hémisphère Nord. Une seule espèce (noyer commun) vit en Europe. Il pousse de <0 à 1200 m. d’altitude. Il peut résister à des gels de - 25° C mais l’extrême chaleur lui est nuisible. Il préfère des sols profonds et riches.

Le saviez-vous ?
Chez les romains, le noyer était l’arbre de l’enfer.
Au Moyen-Age, les sorcières faisaient des cérémonies magiques sous cet arbre.
Le noyer est réputé pour ne jamais être touché par la foudre.

LE ROBINIER

Corentin/Didier

JPEG - 512.6 ko

Le robinier atteint 20 à 25 mètres de hauteur. Son houppier est clair et possède des branches tortueuses. Ses feuilles sont caduques tendres et de couleur vert clair. Son écorce est profondément crevassée.
C’est une essence originaire d’Amérique du Nord introduite en France au 17 ème siècle

Utilisation :
De couleur verdâtre à jaune clair, le robinier est dur et lourd. Les fleurs sont comestibles et médicinales ; son bois peut être utilisé pour faire des parquets, des manches d’outils ou des structures extérieures. Il peut être aussi un excellent combustible. Il est utilisé comme plante ornementale dans les jardins.

Sites favoris Tous les sites

4 sites référencés dans ce secteur