Première journée classe du goût

, par  Pascale Miel , popularité : 6%

Dans les années 1970, Jacques Puisais faisait un constat simple mais évident : comment donner à nos enfants l’envie de découvrir notre patrimoine alimentaire et culinaire si nous ne leur donnons pas les bonnes clefs de compréhension ? Les enfants doivent en effet apprendre à déguster, à goûter les aliments dès leur plus jeune âge. Pour reprendre les propos de Jacques Puisais, « avaler sans goûter n’est que ruine du palais ». Quarante ans après, ce constat est toujours d’actualité. C’est pourquoi le Ministre de de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du Territoire et le Ministre de l’Éducation Nationale, de la Jeunesse et de la Vie Associative ont fait le souhait de relancer les Classes du goût dans les écoles élémentaires. Les Classes du goût constituent une des actions-phares du Programme national pour l’alimentation et font partie intégrante du plan Santé à l’école. Elles permettent de développer les compétences psychosociales des élèves, d’encourager la verbalisation des perceptions sensorielles et de proposer un support aux apprentissages fondamentaux. Il est en effet important de donner du sens à notre alimentation. On ne mange pas seulement pour se nourrir, pour ingérer des calories et des nutriments mais aussi pour se réunir et se faire plaisir.

Ayant postulé pour les classes du goût, nous avons la chance d’être celle qui a été retenue pour le département des Pyrénées-Orientales.

Ainsi, pendant la semaine du 5 au 9 mars, nous avons pu nous immerger dans cette découverte grâce à Héléne Lombardo formatrice en arts du goût qui a animé chaque jour deux séances.

Objectifs de la première séance "Les 5 sens dans la dégustation" :


► Apprendre à écouter l’histoire des aliments grâce à la dégustation, histoire qui crée l’évocation, le souvenir, qui donne du
sens à notre alimentation
► Mettre en évidence la participation des cinq sens dans la dégustation
► Découvrir les 3 étapes de la dégustation :
- avant la consommation,
- pendant la consommation,
- après la consommation.
► Enrichir son vocabulaire pour mieux communiquer
► Mettre en évidence les différences interindividuelles

Nous avons ainsi observé, dessiné, senti, touché et goûté des légumes crus (brocoli, panais, carotte, haricot vert) et découvert que le panais était délicieux ainsi. Puis nous avons dégusté une langue de chat.

Objectifs de la deuxième séance "La ronde des saveurs dans le goût" :

► Apprendre à se concentrer sur le sens du « goût-gustation » pour reconnaître les saveurs
► Reconnaître les saveurs couramment nommées : sucrée, salée, acide et amère
► Apprendre à verbaliser les sensations liées au goût-gustation, perçues lors de la dégustation d’un aliment
► Montrer les différences de perceptions gustatives selon les individus

Nous avons d’abord fait un test d’identification des saveurs : nous avons gouté quatre solutions (sucrée, salée, amère acide) et rempli un tableau sur nos perceptions puis nous avons pris du sel et du citron.

Sites favoris Tous les sites

4 sites référencés dans ce secteur