La propagande franquiste pendant la guerre civile espagnole

, par  Mick Miel , popularité : 21%

L’idéologie franquiste exaltait une Espagne traditionaliste et antimoderniste, fondée notamment sur la religion catholique et le corporatisme. Elle doit beaucoup au départ à la Phalange fondée en 1933 par José Antonio Primo de Rivera dans la mouvance du fascisme italien. Elle se présentait comme une relecture de la pensée traditionaliste qui avait séduit la classe dirigeante après la Restauration bourbonienne de la fin du XIXe siècle. D’autres apports complèteront cette « idéologie franquiste » tels l’évocation mythique d’un passé glorieux (l’esprit de croisade reconquérante des rois catholiques), le réflexe anti-libéral hérité de l’absolutisme de Ferdinand VII ou encore l’hostilité viscérale qu’inspirent au caudillo le marxisme, la libre pensée et la franc-maçonnerie.

La propagande franquiste met l’accent sur les valeurs traditionnelles nationalistes et religieuses, dont le sommet est le terme de « croisade » qui en est le leitmotiv. Le slogan franquiste España una, grande y libre insiste sur l’unité, la grandeur et l’indépendance de l’Espagne.

A lire : L’organisation de la presse et de la propagande dans l’Espagne rebelle (1936-1939)

A lire : Propagande et culture dans l’Espagne franquiste :
1936-1945

Les affiches Franquistes de la guerre d’Espagne

JPEG - 45.5 ko
JPEG - 34.2 ko
JPEG - 43.1 ko
JPEG - 32.6 ko
JPEG - 36 ko
JPEG -
JPEG -
JPEG -
JPEG -

Sites favoris Tous les sites

148 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves