La chose

, par  Catia Guerreiro , popularité : 4%

Dans un petit village perdu au milieu de nulle part, se trouvait un château habité par des gens qui ne sortaient qu’une fois par an, le jour de Halloween.
Les villageois n’osaient pas s’approcher du château. Ce château était grand, fait de pierres énormes, d’une couleur sinistre, entouré par de grandes roses noires avec de grandes épines. Les habitants du village qui osaient s’approcher du château étaient poursuivis jusqu’à la mort, par une malédiction.

Dix jours avant Halloween, les villageois se préparaient à ce qui se passera le 31 octobre, comme chaque 31 octobre. Le 31 n’est pas un jour comme les autres, c’est non seulement le jour Halloween, mais aussi un jour de meurtre...
Les villageois tentaient de se protéger en mettant de grandes plaques de bois sur les portes et les fenêtres, même s’ils savaient que ça ne servirait à rien car "ils" trouveraient toujours un moyens d’entrer.

Mais, cette année-là, les gens du village décidèrent, pour la première fois en 50 ans, qu’il n’y aurait plus de meurtre le 31 octobre. Ils se mirent d’accord, dans une réunion, pour combattre la "chose" qui s’en prenait aux villageois le jour de Halloween. Les quelque hommes du village qui avaient le courage de combattre la bête fabriquèrent des armes à la hauteur du danger que représentait cette chose.

Le jour venu, vers 19h, les enfants du village sortirent de chez eux et allèrent frapper aux portes voisines pour demander des bonbons. Mais, le soir venu les gens fermèrent leurs portes et leurs fenêtres à double tour, les magasins fermèrent aussi leurs portes et les derniers enfants qui étaient encore dans les rues rentrèrent chez eux précipitamment.

A onze heure du soir, les hommes du village sortirent dans les rues pour attendre la chose qui depuis plus de 50 ans venait tous les 31 octobre tuer des innocents. Les homme avait de grands manteaux noir, des cagoules, des gants et de grande bottes noires. On les voyait à peine dans le noir. Ils avaient des armes capables de tuer n’importe quoi.

A minuit moins cinq les hommes entendirent la grande porte du château s’ouvrir et se refermer. Ils commencèrent à attendre la chose devant l’allée du château.

A une heure du matin, les hommes rentrèrent chez eux, pensant que la chose avait dû avoir peur de se faire tuer et qu’elle avait abandonné. Mais, en arrivant chez eux ils virent presque toutes leurs femmes et leurs enfants vidés de leur sang, tués par la chose pendant leur sommeil.

Le lendemain matin, les survivants se réunir sur la place de village et firent une minutes de silence pour les femmes et les enfants tués.
La minute de silence passée un homme prit la parole et cria « Je les ai vus, je les ai vus ». Une femme, à côté, s’écria « Qui ? » et l’homme dit : la bête !
J’ai vu quelque chose sortir d’une cheminée. Tous se mirent à demander « Comment était-elle ? ». L’homme raconta qu’elle était grande, avait de grandes dents pointues, une grande cape noire. Elle était blanche et pâle et sa bouche rouge comme le sang. Mais il y a quelque chose que vous ne savez pas, il n’y a pas qu’une seule chose, il y en a quatre…
Les survivants se regardèrent, désespérés.

Et tous les ans, les choses continuèrent ainsi. La "chose" continua à tuer les gens le jour Halloween, sans que les habitants puissent se défendre car ces bêtes étaient beaucoup plus fortes que l’homme. Et les habitants appelèrent cette chose les « VAMPIRES »

Sites favoris Tous les sites

20 sites référencés dans ce secteur