Film - Scénario et découpage technique

, par  Mick Miel, Thierry Bourdy , popularité : 5%

Le film initialement prévu à partir de la nouvelle "La Mort rouge, sera fait en deux ans. La première partie, cette année, montrera comment la Mort s’abattant sauvagement sur la ville révélera les différents côtés obscurs de ses habitants (l’égoïsme des riches, la crédulité des pauvres et l’altruisme d’un petit nombre.

*************************

[fond orange]Séquence 1[/fond orange] Tristan et Kadu

Générique. La Mort rouge qui erre dans la campagne croise une paysanne (horreur, le regard qui tue) et la contamine. Juste après une bergère passe et tente en vain de secourir la victime. Elle le retourne, son visage est un masque hideux. Elle meurt dans ses bras en se convulsant.

Extérieur jour (Salses)

Les décors

Découpage technique

PLAN 1 : La mort rouge rode dans la campagne/PE/contre-plongée.(générique)

PLAN 2 : La mort rouge croise une paysanne/PA/face,dos(mort rouge),face(paysanne). musique effrayante

PLAN 3 :

Accessoires

Yaourt

2 Habits de paysanne

Costume Faucheuse

JPEG - 67.7 ko
JPEG - 80.1 ko

Maquillage Masque de la Mort Rouge

http://www.priceminister.com/offer/buy/149565012/lentilles-de-contact-fantaisie-oeil-rouge.html#sort=0&filter=10&xtatc=PUB-[ggp]-[Enfant]-[jouet]-[149565012]-[neuf]-[jojomag2]

JPEG - 6.5 ko
JPEG - 28.7 ko


Maquillage SFX 2 door magikmelik

Personnages

La Mort rouge : Romane

La bergère : Émilie

La première victime : Amélia

*************************

[fond orange]Séquence 2[/fond orange] Cécile, Valentine, Léah, Florian et Chloé

Opérateurs : Hugo, Julien, Maryse, Amélia, Émilie, Tristan, Maxime

Maquillage : Gisèle et Alexia

Les nobles se moquent des gueux et ont des propos blasphématoires. A lire

Intérieur (Salle Saint Louis)

Les décors

JPEG - 127.6 ko
JPEG - 127.2 ko
JPEG - 92 ko
JPEG - 119.9 ko

Découpage technique

Des nobles prennent le thé, mangent des fruits et des petits gâteaux en discutant de leur immense grandeur et de leur infini pouvoir. Ils s’amusent de tout et dissertent sur la stupidité et l’incrédulité du petit peuple. Ils recourent à des arguments rationnels, puisent dans la science l’explication à tout. Ils en viennent bien sûr à se dire qu’ils sont supérieurs à tout, même à la divinité. Sur ces mots, la servante qui était en train de servir le thé est choquée de leur arrogance et elle s’exclame donc

- "Blasphème ! Blasphème ! Dieu va tous nous punir par votre faute !"

Ce qui fâche tout le monde. On la regarde avec mépris et condescendance. Un des nobles la bouscule vaguement. Ce qui fait tomber une tasse au sol. Le contenu de la tasse éclabousse une des dames qui en fait "tout une omelette". Celle-ci hurle et humilie la servante. Une autre l’accuse en toute mauvaise foi de sa maladresse et lui ordonne sévèrement de s’en aller. Elle sort sous les regards méchants et désapprobateurs de l’assemblée.

Progression

1/ Tout le monde cancane, et blabla à volonté avec beaucoup de manière. Les femmes sont assises et se parlent parfois à l’oreille. Les hommes virevoltent autour

2/ La conversation tombe sur un noble de leur connaissance. Il a une maitresse roturière, une femme du peuple. Madame de Duplessy-Rouget, qui vient tout juste d’arriver de Paris est mise au courant. Rires et grossièretés.

3/ La conversation s’élargit sur la bêtise du peuple et son incroyable crédulité. Les messieurs recourent à des arguments "scientifiques" pour justifier leur supériorité de classe. Le peuple n’est qu’une masse amorphe et grossière, un agrégat indistinct, on n’y distingue aucune individualité comme chez les animaux. C’est tout le contraire dans la noblesse où chacun a sa place, donnée par sa naissance, où l’esprit et le raffinement règnent. Il s’agit de deux "mondes" totalement séparés et distincts, celui des Seigneurs qui commandent et celui des esclaves qui obéissent aveuglement selon un Ordre qui vient directement de Dieu.

4/ La servante s’insurge et est rejetée

Accessoires

4 Tasses pas chères et 4 verres plastique : Guilaine

Théière ou cafetière ancienne : ?

Chaises anciennes : Mick

Chandeliers : Mick

Petites cuillères : Mick

nappe :

gâteaux :

fruits : Mick

bouffe : Guilaine

Pâtisseries/petits gâteaux : voir avec les boulangeries/Carrefour

Fruits : voir avec Carrefour

Tentures et nappes/caches divers : Guilaine

JPEG - 103.4 ko
JPEG - 86 ko
JPEG - 95.3 ko
JPEG - 132.4 ko
JPEG - 136.3 ko
JPEG - 103.7 ko

Personnages

Un noble, Monsieur de : Florian

Une noble, Madame de la Ott Lucy : Chloé

Une noble, Madame de Bonsecour : Léah

Un noble, Monsieur de Kadu : Kadu

Une noble, Madame de Grasset : Cécile

La noble atteinte par la Mort rouge Madame de Duplessy-Rouget : Valentine

La servante Maria : Marie

Un noble : Yoann

*************************

[fond orange]Séquence 3[/fond orange] Émilie, Amélia et Maryse

Opérateurs : Amélia, Hugo, Julien

Maquillage : Gisèle et Alexia

Partie 1

La bergère, toujours bouleversée par l’effrayante vision de la Mort à laquelle est vient d’être confrontée, garde ses brebis. Autour d’elle, tout est calme, paisible, printanier. Des draps blancs sèchent entre les arbres, comme un écran où, subitement, dans son dos, le spectre de la Mort Rouge passe, sans qu’elle s’en aperçoive. Un pressentiment, elle se retourne brusquement. Rien. Sueur sur son visage qui se transforme. Elle meurt dans d’atroces souffrances.

Extérieur jour (Terrain)

Décors

Verger

Découpage technique

Plan 1 : La bergère donne à manger à ses brebis (Plan d’ensemble, Fixe, Horizontale)

Plan 2 : Une ombre passe derrière elle(plan ensemble, fixe, face)

Plan 3 : la bergère se retourne vers le lieu où se trouvait l’ombre quelques secondes plus tôt ( plan moyen, la camera passe de la bergère à l endroit où se trouvait l’ombre, horizontale)

Plan4 : Des sueurs coulent le long du visage de la bergère (Gros plan, fixe, face)

Plan 5 : , elle tousse d’une voix rauque (Plan buste, Fixe, Face) et elle titube vers l’avant, tombe à genoux puis sur le côté (1er plan : Plan américain, Fixe, Contreplongée ;

2e plan : Plan moyen, Fixe, Plongée). Le visage de la bergère se décompose (Gros plan, Fixe, Face)

Accessoires

Costume bergère Émilie

La Mort

Draps blancs : Mick

Personnages

La bergère : Émilie

La Mort Rouge : Romane

Les brebis : Marguerite et Capucine

Partie 2

A partir de là, la Mort rouge s’abat sur la ville

Extérieur jour. Dans Ille

Décors

Découpage technique

Plan 1 : Des villageois tombent dans les rues (plan d’ensemble, fixe, horizontal)

Plans 2, 3 et 4 : Leurs visages se décomposent (gros plan sur chaque visage, fixe, face)

Plan 5 : Un autre groupe tombe du côté du vieux moulin (plan moyen, fixe, contreplongée)

Plan 6 : leurs visages se décomposent et les autres villageois courent dans la ville (gros plan sur un visage, la caméra passe du visage au villageois qui courent, horizontal)

Plan 7 : les villageois s’enferment dans les maisons (plan d’ensemble des villageois qui entrent dans les maisons, fixe, horizontal)

Plan 8 : On entend des gémissement et des pleurs (plan d’ensemble sur les maisons, la camera passe de maison en maison, face)

Accessoires

Personnages

*************************

[fond orange]Séquence 4[/fond orange]

Partie 1 Marine, Lorien, Victoria, Océane, Romane

Intérieur jour (la tour de Cazenoves). Une femme (Océane) git sur une paillasse. Une autre femme (la "sorcière") la soigne et lui administre une potion. Un feu crépite dans un coin et des chauve-souris volent tout autour. La malade semble aller mieux et la regarde avec reconnaissance. Elle la console et lui dit qu’elle devra aller cueillir de nouvelles herbes pour son remède. La malade va mieux, elle sort.

Décors

JPEG - 390.7 ko
JPEG - 177.8 ko

Découpage technique

Accessoires

Paillasse

Drap et/ou couverture

Potion/verre

Bougies

Costume Sorcière

JPEG - 113.2 ko
JPEG - 150.7 ko

Costume paysanne

Personnages

La sorcière : Marine

La malade : Océane

Partie 2 Léon, Simon et Yoann

Devant le nombre des victimes les villageois se réunissent avec le prêtre pour prier (procession) Les corps sont allongés ça et là et les médecins officient tout autour. Des gens tombent. Les enfants pleurent. Le prête psalmodie. Les rescapées sont inquiets et furieux. Ils cherchent un bouc émissaire. Quelqu’un parle de la "sorcière"

Extérieur jour (Jardin de l’Hospice)

Les décors

JPEG - 615.6 ko
JPEG - 199.3 ko

Découpage technique

Descriptif

1/ Des victimes de la mort rouge sont allongées sur le sol et forment des tas sales et blafards. Autour d’eux des médecins vêtus de grandes capes noires et le visages recouverts de masques procèdent à des fumigations (vapeurs, fumées). Des femmes et des enfants errent, hagards parmi les morts peut-être à la recherche de leurs proches disparus.

2/ Le prêtre (Vincent) arrive accompagné d’un autre homme qui brandit un crucifix. Il récite un prière, une sourde incantations lugubre et monotone. Les femmes se dirigent vers lui. L’une d’elle, Lorien, s’approche peureusement et tend les mains comme pour l’implorer :

- "Mon mari est mort, mon mari est mort..." elle attend une réponse mais le prêtre continue sa prière et s’enferme délibérément dans sa prière

- "Son visage est si effrayant maintenant... " sa voix s’éteint dans un sanglot

3/ Une autre femme (Victoria) s’approche timidement à son tour. Elle tient tout contre elle une enfant très pâle et presque inconsciente"

- "Mon enfant est en train de mourir. Que Dieu la sauve" implore-elle. Le prêtre continue sa prière sans répondre.

4/ Un homme (Simon) surgit et repousse presque violemment la femme et l’enfant. Il s’adresse au prêtre et hurle.

- "Nous sommes maudits ! Qu’avons-nous fait à Dieu ? Pourquoi tous ces morts ?

Tout autour les villageois se rapprochent. Leurs visages sont devenus agressifs. Ils regardent le prêtre avec rancœur.

Le prêtre tente de calmer l’homme et jette des regards inquiets sur la foule.

- "Mon fils, prions. C’est la volonté de Dieu" dit-il piteusement

L’homme n’est pas convaincu. Il prend les autres à témoin.

- "C’est injuste. Il y a bien une raison à toute cette horreur. Rien ne pourra-t-il nous sauver ? Qu’avons-nous fait à Dieu ? N’y a-t-il donc aucun remède ? "Pourquoi tous ces morts ?

4/ Une femme, très pâle (Océane) s’avance à son tour. Elle parle avec difficulté.

- "Moi, je sais - elle hésite - Il y a une femme qui vit dans les bois. Elle ramasse des plantes et fait des breuvages. Elle se cache loin du village car elle n’est pas comme nous."

Tout le monde l’écoute avec attention. Les visages sont tendus. Elle est sur le point de rajouter quelque chose quand l’homme (Simon) la coupe brusquement. Il hurle :

- "Mais, bien sûr, c’est elle, c’est la Sorcière. Elle a envoyer la Mort rouge sur le village, nos enfants, nos parents sont morts à cause d’elle car c’est l’alliée du Diable."

Le prêtre, soulagé de voir la pression d’éloigné de lui, acquiesce et répète :

- "C’est la Sorcière, c’est l’alliée du Diable."

La femme très pâle (Océane) essaye de dire quelque chose, mais en vain. Tout le monde hurle :

- "A mort la sorcière, à mort la sorcière" en brandissant des fourches et des bâtons. Le prêtre se saisit du crucifix et le brandit à son tour. danse fénétique, macabre et obscène.

Accessoires

Personnages

*************************

[fond orange]Séquence 5[/fond orange] Marine, Lorien, Victoria, Océane, Romane

La mort de la sorcière

Opérateurs : Hugo, Julien, Maryse, Amélia, Émilie, Tristan, Maxime

Maquillage : Gisèle et Alexia

Partie 2

Les villageois errent dans les bois à la recherche de la "sorcière". Ils sont haineux et armés de bâtons et de fourches. A leur tête un homme (Simon) les excite et il est suivi de près par une femme (Victoria) qui est dans une colère folle (son enfant est mort).

La sorcière est surprise en train de cueillir des plantes médicinales. Elle chante et ne les entend pas venir. Pendant que les autres restent cachés dans les broussailles, trois d’entre eux (l’homme, la femme et la malade du début de la séquence) s’approchent silencieusement d’elle. Ils la saisissent brutalement et la traine dans la clairières où les autres se sont rassemblés. Quelq’un part en courant chercher le curé. Elle se débat, elle a peur et crie des injures en Espagnol. Ils font cercle autour d’elle, l’insultent et la menacent. Elle tourne vainement sur elle-même pour s’échapper. Le curé arrive. Ils la trainent près d’un grand arbre mort, ils lui font un rapide procès, le curé la traite de sorcière, invoque de vagues arguments religieux et énonce la sentence. Ils lui passent la corde au cou. La "sorcière" les maudits et elle meurt.

Extérieur jour (Orgues/terrain)

Décors

JPEG - 429.8 ko
JPEG - 368.3 ko
JPEG - 371.2 ko
JPEG - 397.7 ko
JPEG - 424.3 ko

Découpage technique

Plan 1 : Plan fixe/ la sorcière est accroupie devant un gueux malade qu’elle est en train de soigner

Plan 2 :plan d’ensemble/ elle va chercher des plantes car elle n’en a plus, donc elle sort de sa cabane/

Scénario

Extérieur jour (Orgues) Des gueux la surprennent en train de cueillir des plantes médicinales. Elle chante une complainte en Espagnol. Ils pensent que c’est elle qui a invoqué la Mort Rouge. Ils se précipitent sur elle et la saisissent violemment, elle se débat en criant des injures, mais ils la trainent prés d’un grand arbre mort. Ils lui font un rapide procès, et lui passe la corde au cou. La sorcière les maudits, et meurt.

Plan 2 : Plan fixe/ On voit la sorcière sortir de la cabane/ Plan d’ensemble.

Plan 3 : plan fixe/ la sorcière est a genoux en train de cueillir des plantes médicinales/ plan d’ensemble.

Plan 4 : Plan fixe/ on distingue de loin des gueux qui arrivent de derrière les broussailles/ Plan d’ensemble

Plan 5 : Plan fixe/ le visage d’un gueux apercevant la sorcière en le disant au autres/ Portrait.

Plan 6 : Plan fixe/ sorcière insouciante (voir Plan1) vue de face avec derrière les gueux qui arrivent/ Plan d’ensemble /

Plan 7 : Plan bougeant/ les gueux attrapent la sorcière, un des gueux part en courant chercher le curé, celle-ci se débat en criant des injures mais les gueux la traine/ plan d’ensemble.

Plan 8:Plan fixe/ les gueux la traine jusqu’à un arbre/ plan d’ensemble/

Plan 9 : les gueux attachent une corde à l’arbre/ portrait

Plan 10:Plan fixe/ ils décale une grosse pierre sous la corde et on voit le gueux qui arrive en courant avec le curé/ plan d’ensemble.

Plan 11 : Plan fixe/ le curé fait un rapide procès en leurs faveur/ plan d’ensemble.

Plan 12 : Plan fixe/ les gueux font monter la sorcière sur la pierre, celle-ci crie toujours des injures/ plan d’ensemble.

Plan 13 : Plan fixe/ la sorcière les maudits et crache sur "le public" / plan d’ensemble.

Plan 14 : Plan fixe/ un gueux crie de la faire taire/ portrait

Plan 15:Plan fixe/ un gueux passe la corde au cou de la sorcière et un autre enlève la pierre, la sorcière meurt/ plan d’ensemble

Plan 16 : Plan fixe/ la sorcière se balance au bout de la corde (morte) vue de derrière et au loin, on voit la Mort Rouge qui regarde/ plan d’ ensemble.

Dialogue : Dialogue du plan 1 : Le malade : "tousse" La sorcière : Je vais allez chercher des herbes, je n’en ai plus.

Dialogue du plan 2 : "la sorcière fredonne début de la chanson en marchant."

Dialogue de plan 3 : " la sorcière chante une chanson ( Asturias de Victor manuel ).

Dialogue du plan 5 : Gueux n°1 : Elle est la ! C’est elle ! Elle est la ! ( Chuchotement ). Gueux n°2 : A mon signal, on l’attrape ( chuchotement ).

Dialogue plan 7 : Gueux n°1 : Attrape la !! Sorcière : Aahh, au secours ! Gueux n°2 : Haha ! On te tiens sorcière ! Sylvain, va chercher le curé. " la sorcière crie des injures "

Dialogue plan 8 : Sorcière : Aaahhh, au secours ! Les gueux, tous ensembles : Ha ha ha ha ha ha ha ha ( rires )

Dialogue plan 9 : Gueux n°2 : Attache la corde a l’arbre ! Vérifiez que le nœud glisse bien ! Tenez la bien ! Elle ne doit pas échapper !! Sorcière : Non, non, non, Ne faites pas ça ! Je n’invoque pas la mort, au contraire, je la repousse !! Je vous haie, je vous haie ! ( pleure ) Gueux n°2 : Tais-toi langue de vipère !

Dialogue plan 10 : " La sorcière pleure " Gueux n°1 : c’est bon j’ai ramené le curé ! le curé : vite, faisons un procès, un rapide procès !

Dialogue plan 11 : Le curé : Pour trahison envers le village, pour convocation de cette maladie qui infeste notre pays, au nom du tout puissant,Dieu, je vous ordonne de pendre cette sorcière !

Dialogue plan 12 : " la sorcière re crie des injures "

Dialogue plan 13 : Sorcière : Je vous hanterais jusqu’à la fin de votre vie !! que tout les gueux de ce village crève en enfer ! Je vous maudit !! " la sorcière crache"

Dialogue plan 14 : Gueux n°1 : faite la taire pour toujours ! Sorcière : Hijo de puta !! Hijo de puta !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Dialogue plan 15 : Gueux n°2 : mettez lui la corde au cou et qu’on en finissent avec elle ! " ils mettent la corde au cou" gueux n°2 : Qu’on en finissent !!

Dialogue plan 16 : " la sorcière a juste le temps de prononcer quelques mots, et meurt. "

Paroles de la chanson "Asturias" de Victor Manuel :

Asturias si yo pudiera si yo subir la cantarte. Asturias verde de montes y negra de minerales.

Yo soy un hombre del sur ;

polvo, sol, fatiga y hambre hambre de pan y horizontes, hambre.

Bajo la piel resacada ríos sólidos de sangre y el corazón asfixiado sin vez para aliviarte.

Los ojos siero los ojos cieros de tanto mirarte sin verte que Asturias lejana hija de mi misma abuelito

Dos veces, dos has tenido ocasión para jugarte la vida en una partida y las dos te las jugaste.

Quién derribará ese árbol de Asturias ya sin ramaje desnudo, seco, clavado ; con su raiz entrañable.

Corre por toda España crispándonos de coraje miras obreros del mundo su silueta de recortarse.

Contra ese cielo impacible verte tan inquebrantable firme sobre roca firme herida vibra su carne.

Millones de puños gritan su cólera por los aires millones de corazones golpean contra tus cárceles.

Prepara tu salto último líbida muerte cobarde prepara tu último salto que Asturias está aguardándote.

Sola en mitad de la tierra hija de mi misma abuelito

Sola en mitad de la tierra hija de mi misma abuelito

Accessoires

Corde : Lorien

Harnais : Guilaine

JPEG - 113.2 ko
JPEG - 150.7 ko

Personnages

Tous les villageois, le curé, la sorcière

*************************

[fond orange]Séquence 6[/fond orange] Vincent et Antoine

Après la pendaison de la "sorcière" les gens sont apaisés. Mais une nouvelle victime fait irruption dans l’Église en pleine messe de remerciement à Dieu.

Intérieur jour (Chapelle de Casenoves)

Les décors

JPEG - 355.8 ko
JPEG - 294.2 ko
JPEG - 110.1 ko
JPEG - 121.6 ko
JPEG - 106.8 ko
JPEG - 108.4 ko
JPEG - 357.9 ko
JPEG - 101.4 ko
JPEG - 70.9 ko

Découpage technique

Plan N°1 Caméra fixe / plan d’ensemble. Caméra posté devant la porte de la chapelle les fidèles entrent sous les coups de la cloche.

Plan n°2 Caméra fixe dans le fond de la chapelle plan d’ensemble. Le prêtre (Vincent) dicte la messe (abbeum papam) sur des chants religieux. Les fidèles prient assit (ou debout) Parole de messe : "Je t’aime, Seigneur, ma force : Seigneur, mon roc, ma forteresse, Dieu mon libérateur, le rocher qui m’abrite, mon bouclier, mon fort, mon arme de victoire !

Les liens de la mort m’entouraient, le torrent fatal m’emportait ; des liens infernaux m’étreignaient : j’étais pris aux pièges de la mort.

Dans mon angoisse, j’appelai le Seigneur ; vers mon Dieu, je lançai un cri ; de son temple il entend ma voix : mon cri parvient à ses oreilles. "

Plan n°3 Gros plan sur le prêtre qui récite son texte. Il tient dans ses mains la bible.

Le prêtre lit un versant de la bible " Les Juifs allèrent de nouveau chercher des pierres pour lapider Jésus. Celui-ci prit la parole : « J’ai multiplié sous vos yeux les œuvres bonnes de la part du Père. Pour laquelle voulez-vous me lapider ? » Les Juifs lui répondirent : « Ce n’est pas pour une œuvre bonne que nous voulons te lapider, c’est parce que tu blasphèmes : tu n’es qu’un homme, et tu prétends être Dieu. » Jésus leur répliqua : « Il est écrit dans votre Loi : J’ai dit : Vous êtes des dieux. Donc, ceux à qui la parole de Dieu s’adressait, la Loi les appelle des dieux ; et l’Écriture ne peut pas être abolie. Or, celui que le Père a consacré et envoyé dans le monde, vous lui dites : ’Tu blasphèmes’, parce que j’ai dit : Je suis le Fils de Dieu. Si je n’accomplis pas les œuvres de mon Père, continuez à ne pas me croire. Mais si je les accomplis, quand bien même vous refuseriez de me croire, croyez les œuvres. Ainsi vous reconnaîtrez, et de plus en plus, que le Père est en moi, et moi dans le Père. » Les Juifs cherchaient de nouveau à l’arrêter, mais il leur échappa.

Il repartit pour la Transjordanie, à l’endroit où Jean avait commencé à baptiser. Et il y demeura. Beaucoup vinrent à lui en déclarant : « Jean n’a pas accompli de signe ; mais tout ce qu’il a dit au sujet de celui-ci était vrai. » Et à cet endroit beaucoup crurent en lui."

Plan n°4 Caméra fixe, plan d’ensemble, vu de gauche sur l’autel le prêtre continu de récité la messe les paysans se joigne à la prière

Plan n°5 Caméra rotation plan americain su le prêtre et si possible vu sur là tête des fidèles.

Plan n°6 C’est caméra fixe plan d’ensemble sur la porte de la chapelle, les portes s’ouvrent un gueux atteint de la mort rouge entre en appelant à l’aide.

Plan n°7 Caméra rotation, plan d’ensemble. Les fidèles reculent vers l’hôtel, à coté du prêtre. Le prêtre : " Calmez vous mes enfant, calmez vous !

Plan n°8 Caméra fixe, plan d’ensemble. Le prêtre entraine le malade à l’arrière de la chapelle, les fidèles fuient vers la porte. Le prêtre : "Viens expiée tes péchés "

Plan n°9 Caméra rotation, plan d’ensemble. Les fidèles ont fuient tellement vite la chapelle qu’ils ont oublié la moitié de leurs effets personnels. Le prêtre tante de soigner le gueux. ou s’éloigne horrifié, puis s’enfuit en hurlant

Accessoires

Placez votre texte ici

Personnages

*************************

[fond orange]Séquence 7[/fond orange] Marie et Cécile

Les nobles rejettent l’une des leurs atteinte par la Mort rouge et décident d’aller se réfugier dans la forteresse avec le Prince Prospero et sa suite. Une servante tente de sauver la victime mais meurt avec elle.

Intérieur (Salle Saint Louis )

Les décors

JPEG - 127.6 ko
JPEG - 127.2 ko
JPEG - 92 ko
JPEG - 119.9 ko

Découpage technique
Première partie de cette séquence :

Descriptif Tout se déroule dans cette salle. Les nobles sont ensemble autour d’un jeu de tarot. Les hommes jouent assis et les dames les applaudissent et commentent debout. Les cartes inquiétantes sortent.

PDF - 52.7 ko
Signification des cartes

Madame de Duplessy-Rouget ne se sent pas bien et vient s’assoir près des joueurs qui continuent. Ses amies s’approchent d’elle pour la soulager. On la fait respirer et on soulève ses bras. Des plaques rouges apparaissent dans le creux de son coude. Cris, hurlement. Tout le monde s’éloigne d’elle et la regarde avec horreur. Le denier joueur a laissé tomber ses cartes de frayeur. La carte de la Mort est au dessus ! Tous s’enfuient. Seule reste la servante.

Plan 1 Les nobles sont tous autour du jeu. Ils s’amusent. (Ce plan peut durer assez longtemps) Plan d’Ensemble Travelling Latéral Beaucoup de rires et de conversations. Nous ne distinguons que quelques mots.

Plan 2 Un noble réfléchit à une stratégie de jeu. Une noble tombe. Elle est inconsciente. Plan Américain Fixe Soupirs de peur et de surprise.

Plan 3 Nous voyons la malade à terre, les yeux mi-clos. Soudain, des plaques rouges apparaissent sur ses bras et dans son cou.

Plan Rapproché Taille Fixe + Plongée Court silence puis cris stridents + Bruits de pas (les nobles partent en courant mais nous ne les voyons pas) +

(Cécile Dialogue.)*La noble tombe.* -Oh mon Dieu que lui arrive-t-il ? -Qu’est ce que c’est que ces plaques rouge ? -La peste ! La peste a pris possession de son corps ? (les nobles se regardent.) -Vite partons avant que vienne notre tour !!

Plan 4 Une porte en bois (celle de l’Hospice par exemple). Nous voyons les nobles sortir et se disperser) Lorsque tous les bourgeois sont sortis la porte se referme bruyamment. Plan d’Ensemble Fixe Cris stridents + Bruits de pas + Claquement de porte

Plan 5 Le groupe de bourgeois court dans une petite ruelle sombre (nuit). Ils parlent de protection et du Prince Prospéro. Plan d’Ensemble Fixe (Cécile Dialogue) Les nobles courent dans une petite ruelle. Ils s’arrêtent pour décider de se qu’ils doivent faire* -Que doit-on nous faire ? -J’ai entendu dire que le Prince Prospero inviter à son château tout les gens de la haute pour fuir de la peste. Allons y ! Vite !

Plan 6 Retour dans la salle. La servante est agenouillée auprès de la malade et essaye de la réveiller en vain Plan Moyen Zoom vers la malade La servante (Cécile dialogue) * -Madame réveillez vous ! Seigneur qu’est ce que je dois faire ? Je ne vais pas la laisser la tout de même ?! Je vous en prie Seigneur venez moi en aide.
*La servante parle à la noble, qui est toujours inconsciente.* Prière en catalan : ’Déu vos salve, Maria plena sou de gràcia el Senor és amb vos beneïda sou vos entre totes les dones i beneït és el fruit del vostre san ventre, Jesus. Santa Maria, mare de Déu, pregueu per nosaltres pecadors ara i a l’hora de la nostra mort. Amén’ (Traduction : ’Je vous salue Marie, pleine de grâces, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus le fruit de vos entrailles est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Ainsi soit-il.’)

Plan 7 (la caméra est à l’opposé de l’entrée de la pièce) La servante parle au corps inconscient de sa maitresse (Cécile dialogue)

Plan 8 La servante tire le corps de la noble et la soutient par les épaules. La malade se réveille et murmure quelques mots. Plan moyen Fixe+Plongée (Cécile Dialogue) Une révélation importante (ex : « Je suis enceinte »...)

*La noble ouvre enfin les yeux et prononce quelques mots.*

Maria aide moi ! Je t’en pris aide moi. Protège mon fils..

Plan 9 Mêmes actions, angle de vue différent Plan moyen Fixe (horizontal)

Plan 10 Nous voyons le visage de la bourgeoise. Elle grimace et la peau de son visage rougit. Des furoncles et des « vergetures » apparaissent. La servante crie. Les traits de la noble commencent à saigner jusqu’à ce que sa peau se fissure complétement et qu’on ne voit plus que ses yeux globuleux baigner dans le sang. Gros Plan Fixe+ « Dézoom » en fin de plan. (Même position Plan 8) Cris Aigus et Horrifiés

Plan 11 La servante sanglote. Plan Rapproché Fixe Silence

Plan 12 Nous voyons le pli du coude de la servante. La peau est rouge et irritée. 2Quelques petits boutons apparaissent rapidement. Elle tousse. Très Gros Plan Travelling arrière Musique angoissante lorsque nous voyons les plaques purulentes.

Plan 13 Le crucifix accroché au dessus. Il est noir et rouillé. Très Gros Plan Fixe Suite Musique + Cris « Ahhhhhhhh !!!!! »

Accessoires

Tarot : Cécile.

Personnages

Un noble, Monsieur de : Florian

Une noble, Madame de la Ott Lucy : Chloé

Une noble, Madame de Bonsecour : Léah

Un noble, Monsieur de Léon de Rastoul : Léon

Une noble, Madame de Grasset : Cécile

La noble atteinte par la Mort rouge Madame de Duplessy-Rouget : Valentine

La servante Maria : Marie

*************************

[fond orange]Séquence 8[/fond orange] Marine, Lorien, Victoria, Océane, Romane

Opérateurs : Hugo, Julien, Maryse, Amélia, Émilie

Maquillage : Gisèle et Alexia

Les villageois terrifiés décident d’aller chercher refuge auprès de leur Prince Prospéro. Ils ont confiance en lui, même s’ils le savent entouré de conseillers cyniques et cupides

Extérieur jour (Jardin de l’Hospice )

Les décors

JPEG - 199.3 ko
JPEG - 199.3 ko

Découpage technique

Accessoires

Les mêmes que pour la séquence 4

Personnages

Tous les villageois, le curé (sauf les enfants)

*************************

[fond orange]Séquence 9[/fond orange] Maxime, Julien et Hugo

Extérieur jour (Salses) Les nobles se réfugient dans la forteresse, les portes se ferment. Les gardes repoussent les gueux. Mais dans les profondeurs La Mort rouge a déjà pénétré.

Découpage technique

Accessoires

JPEG - 113.1 ko
JPEG - 109.4 ko
JPEG - 107.9 ko
JPEG - 119 ko
JPEG - 118.8 ko
JPEG - 108.7 ko
JPEG - 113.6 ko
JPEG - 107.6 ko
JPEG - 108.9 ko
JPEG - 114.3 ko
JPEG - 114.9 ko
JPEG - 113.9 ko

Personnages

Un noble, Monsieur de : Florian

Une noble, Madame de la Ott Lucy : Chloé

Une noble, Madame de Bonsecour : Léah

Un noble, Monsieur de Léon de Rastoul : Léon

Une noble, Madame de Grasset : Cécile

La noble atteinte par la Mort rouge Madame de Duplessy-Rouget : Valentine

La servante Maria : Marie

*************************

Pendant les différentes séquences la Mort rouge rode au loin

Sites favoris Tous les sites

7 sites référencés dans ce secteur