Séquence 6

, par  Antoine Chiari, Mick Miel, Thierry Bourdy, Vincent Chabannon , popularité : 5%

Intérieur (Casenoves ) Après la pendaison de la "sorcière" les gens sont apaisés. Mais une nouvelle victime fait irruption dans l’Église en pleine messe de remerciement à Dieu.

JPEG - 101.4 ko
JPEG - 70.9 ko

Plan N°1 Caméra fixe / plan d’ensemble. Caméra posté devant la porte de la chapelle les fidèles entrent sous les coups de la cloche.

Plan n°2 Caméra fixe dans le fond de la chapelle plan d’ensemble. Le prêtre (Vincent) dicte la messe (abbeum papam) sur des chants religieux. Les fidèles prient assit (ou debout) Parole de messe : "Je t’aime, Seigneur, ma force : Seigneur, mon roc, ma forteresse, Dieu mon libérateur, le rocher qui m’abrite, mon bouclier, mon fort, mon arme de victoire !

Les liens de la mort m’entouraient, le torrent fatal m’emportait ; des liens infernaux m’étreignaient : j’étais pris aux pièges de la mort.

Dans mon angoisse, j’appelai le Seigneur ; vers mon Dieu, je lançai un cri ; de son temple il entend ma voix : mon cri parvient à ses oreilles. "

Plan n°3 Gros plan sur le prêtre qui récite son texte. Il tient dans ses mains la bible.

Le prêtre lit un versant de la bible " Les Juifs allèrent de nouveau chercher des pierres pour lapider Jésus. Celui-ci prit la parole : « J’ai multiplié sous vos yeux les œuvres bonnes de la part du Père. Pour laquelle voulez-vous me lapider ? » Les Juifs lui répondirent : « Ce n’est pas pour une œuvre bonne que nous voulons te lapider, c’est parce que tu blasphèmes : tu n’es qu’un homme, et tu prétends être Dieu. » Jésus leur répliqua : « Il est écrit dans votre Loi : J’ai dit : Vous êtes des dieux. Donc, ceux à qui la parole de Dieu s’adressait, la Loi les appelle des dieux ; et l’Écriture ne peut pas être abolie. Or, celui que le Père a consacré et envoyé dans le monde, vous lui dites : ’Tu blasphèmes’, parce que j’ai dit : Je suis le Fils de Dieu. Si je n’accomplis pas les œuvres de mon Père, continuez à ne pas me croire. Mais si je les accomplis, quand bien même vous refuseriez de me croire, croyez les œuvres. Ainsi vous reconnaîtrez, et de plus en plus, que le Père est en moi, et moi dans le Père. » Les Juifs cherchaient de nouveau à l’arrêter, mais il leur échappa.

Il repartit pour la Transjordanie, à l’endroit où Jean avait commencé à baptiser. Et il y demeura. Beaucoup vinrent à lui en déclarant : « Jean n’a pas accompli de signe ; mais tout ce qu’il a dit au sujet de celui-ci était vrai. » Et à cet endroit beaucoup crurent en lui."

Plan n°4 Caméra fixe, plan d’ensemble, vu de gauche sur l’autel le prêtre continu de récité la messe les paysans se joigne à la prière

Plan n°5 Caméra rotation plan americain su le prêtre et si possible vu sur là tête des fidèles.

Plan n°6 C’est caméra fixe plan d’ensemble sur la porte de la chapelle, les portes s’ouvrent un gueux atteint de la mort rouge entre en appelant à l’aide.

Plan n°7 Caméra rotation, plan d’ensemble. Les fidèles reculent vers l’hôtel, à coté du prêtre.
Le prêtre : " Calmez vous mes enfant, calmez vous !

Plan n°8 Caméra fixe, plan d’ensemble. Le prêtre entraine le malade à l’arrière de la chapelle, les fidèles fuient vers la porte.
Le prêtre : "Viens expiée tes péchés "

Plan n°9 Caméra rotation, plan d’ensemble. Les fidèles ont fuient tellement vite la chapelle qu’ils ont oublié la moitié de leurs effets personnels. Le prêtre tante de soigner le gueux. ou s’éloigne horrifié, puis s’enfuit en hurlant

Matériel de tournage :

caméra+perche+trépied
habit de prêtre+haillon pour le gueux+habits de paysans un peut abimé.

Sites favoris Tous les sites

7 sites référencés dans ce secteur