Restavèks - Vlad Sokhin / Focus / Cosmos

, par  Mick Miel , popularité : 5%

Aujourd’hui en Haïti, plus de 300 000 enfants sont victimes d’esclavage moderne. De nombreux parents n’ont pas les moyens de nourrir leurs enfants et les confient à des familles aisées, espérant ainsi leur assurer de meilleures conditions de vie et une éducation convenable. En créole haïtien, ces enfants sont appelés des « restavèks », dérivé du français « reste avec ». Cependant, beaucoup de ces enfants deviennent des esclaves et travaillent dans les demeures de leurs « maîtres » du matin au soir. La plupart des restavèks n’ont pas le droit d’aller à l’école et sont victimes de tous les abus, y compris sexuels.

Vlad Sokhin

Sites favoris Tous les sites

6 sites référencés dans ce secteur