Le labyrinthe sans issue

, par  Laurie Baco , popularité : 4%

Dans une petite ville près de Los Angeles vivait une petite fille dans une famille tout à fait normale. La petite fille avait à peu près dixans. Elle était de taille moyenne, avait des cheveux noirs ténébreux et des yeux verts ensorcelants. Elle ne parlait que très peu, portait toujours un ruban noir au tour de son cou.

Un jour avec l’école, Madge la fillette partit en sortie dans un musée à environ quinze kilomètres de chez elle. Arrivée au musée, la classe commença à faire la visite et d’observer les tableaux. Madge ne faisant pas comme les autres, partit en courant pour aller boire aux toilettes. En passant dans les couloirs, elle fut attirée par une porte interdite au public. Elle s’approcha dangereusement, ouvrit la porte et rentra.

Dans la salle, une remise, il y avait pleins de tableaux mystérieux avec des messages dessus. Elle ne pouvait pas les lire car ils étaient écrits dans une langue étrangère. Les tableaux étaient effrayants. Par peur Madge voulut sortir mais la porte était fermée à clé. Elle entendit un bruit. Les tableaux semblaient tourner autour d’elle. Elle fut transportée dans une autre pièce.
Celle-ci était toute noire. Madge aperçut une lumière à travers une porte. Elle réussit à l’ouvrir. Elle avança petit à petit. La fillette regarda autour d’elle, elle s’aperçut en voyant les tableaux sinistres et les longs couloirs, qu’elle était sûrement dans un labyrinthe. Terrifiée Madge commença à courir dans tous les sens ; A chaque coin de couloirs, il y avait des portes. Madge continua de courir, des personnes dans les tableaux la regardaient bizarrement, elle avait envie de pleurer, que sa mère vienne. Elle croyait que c’était un rêve.

La petite entendu un bruit venant d’un des mille couloirs dans le labyrinthe, elle ouvrit la première porte et rentra dedans. Dans cette pièce, il y avait des murs comme des échiquiers. On aurait dit qu’ils bougeaient. Il y avait une table et au pied de la table, il y avait des gâteaux dessus et une petite bouteille de thé. Madge s’approcha de la nourriture, elle lut une étiquette près des gâteaux. Dessus était écrit « Mange-moi ». Madge était tentée, elle prit une gourmandise au chocolat. Elle croqua dedans, puis elle finit le biscuit. Elle continua d’explorer la salle, puis elle sentit sa tête tourner. Elle y voyait trouble et commença à entendre les cris de sa mère qui l’appelait. Elle vit une porte ouverte, qui donnait sur un autre couloir. Elle entendait sa mère crier son prénom. Elle courrait dans le couloir et les personnages des tableaux qui étaient sur le mur sortaient comme s’ils voulaient la tuer. La petite regardait derrière elleet se prit un coin de fenêtre dans la tête. Elle souffrait et son sang commença a dégouliner. Madge ferma les yeux. Elle avait compris que sa vie s’arrêtait là. Le lendemain on la retrouva morte dans la salle interdite au public. Personne ne sut la cause de sa mort.

Jade TREILLET et Laurie BACO 4°4

Sites favoris Tous les sites

20 sites référencés dans ce secteur