La patate douce

, par  Mick Miel, Pascale Miel , popularité : 10%

La patate douce (Ipomoea batatas) est une plante vivace que l’on cultive dans le but de consommer son tubercule. Originaire d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud, elle appartient à la famille des convolvulaceae. Ses longues tiges rampantes peuvent mesurer jusqu’à 5 mètres de long. En été, de petites fleurs blanches ou violettes apparaissent, ressemblant beaucoup à celles du liseron. La Chine est responsable de 80 % de la production mondiale.

Comment faire pousser patate douce ?

Pour cultiver le légume patate douce, il faut tout d’abord savoir qu’il est préférable de se trouver dans une région chaude. Les tubercules se plantent en mars à l’abri du froid, soit à l’intérieur, soit sous un châssis. On peut les placer au soleil à l’extérieur dès lors que les pousses atteignent 10 centimètres. Les transplantations doivent être espacées de 30 centimètres environ. L’étape suivante consiste à les butter, c’est-à-dire à ramener la terre sur les pieds de la plante.

Entretien et récolte de la patate douce

Quand les feuilles deviennent jaunes, en septembre, les tubercules sont prêts à être récoltés, à condition qu’un arrosage régulier ait été respecté. En Espagne, au Portugal et en Algérie, elle devient très envahissante, elle forme un tapis couvre-sol ou rien d’autre ne peut pousser.

Multiplication de la patate douce

1/ Pour multiplier la patate douce, on met un tubercule sur un support humide, à la lumière, dès le mois d’avril. On verra alors apparaître des yeux comme pour la pomme de terre. Il faudra donc couper ces germes avec un talon de tubercule que l’on repiquera dans une terre sableuse au mois de mai.

2/ Les patates douces se multiplient très facilement par bouturage en plantant en pépinière des tubercules qui fourniront six semaines plus tard des rejets à repiquer4. Le jardinier amateur peut également simplement multiplier la patate douce en plaçant en intérieur près d’une fenêtre vers la fin de l’hiver une patate du commerce à moitié immergée dans de l’eau dans un bocal en verre ou une bouteille en plastique (dont le goulot aura été coupé pour pouvoir y introduire la patate). Attention au sens de plantation, on immerge le côté pointu et on laisse à l’air libre le côté un peu blanchâtre qui a été sectionné lors de la récolte de la patate. Quatre à six semaines plus tard, on voit apparaitre des racines dans l’eau et des pousses sur la patate. Lorsque ces pousses mesurent environ 30 cm (avec au moins 2 nœuds), on peut les pincer à la base pour les remettre à raciner dans de l’eau. Dès que ces plantules ont des racines d’une dizaine de 10 cm, on peut les repiquer en pleine terre. Cinq à six mois plus tard, on obtient de nouvelles patates5.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Patate_douce

http://fr.wikihow.com/faire-pousser-des-patates-douces

http://olharfeliz.typepad.com/jardin/2006/10/culture_de_la_p.html

En culture, la multiplication est exclusivement végétative. On commence par planter des tubercules qui donnent après 6 semaines des pousses d’une trentaine de centimètres. Ces pousses sont coupées pour être replantées en rangs espacés de 90 cm, chaque plant espacés de 30 cm sur le rang.

La patate douce présente des mutations spontanées pouvant entraîner une dégénérescence du clone lors de multiplication végétative multiples. Il faut donc soit accorder énormément de soin au choix des plants mères soit renouveler régulièrement le stock en faisant appel à des multiplicateurs spécialisés.

Ennemis de la patate douce

Les feuilles de la patate douce peuvent être atteintes par l’oïdium.

Utilisations de la patate douce

La patate douce se prépare comme la pomme de terre. Les tubercules peuvent être mangés en entrée ou en légume d’accompagnement. Grâce à leur saveur sucrée, ils peuvent aussi être consommés en dessert. Au contraire de celles de la pomme de terre, les feuilles de la patate douce sont également consommables. Elles se préparent comme les feuilles d’épinard.

Vertus de la patate douce

La consommation de patate douce aiderait à prévenir certains cancers. Elle est deux fois plus riche en bêta-carotène que la carotte. Sa richesse en vitamines et minéraux serait salutaire en cas d’hypertension et de diabète.

Type : Plante potagère

- Hauteur : 2.5 m à 5 m

- Couleurs des fleurs : Blanc, Violet

- Exposition souhaitée : Ensoleillée

- Type de sol : Humifère

- Période de plantation : Mars, Avril, Mai

- Période de récolte : Septembre

- Assainissant : Non

Sites favoris Tous les sites

148 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves