Massacre chez les éléphants !

, par  Marina Megias , popularité : 5%

J’ai choisi cette photo de l’exposition Guerre d’Ivoire de Striton car elle m’a beaucoup marquée. Ce qui m’a vraiment touché, c’est de voir ces éléphants ainsi découpés comme de vulgaires morceaux de tissus.

J’arrive à distinguer que ce sont des éléphants car en bas à gauche de l’image, on peut voir une trompe. Cette image se déroule en Afrique, il n’y a pas très longtemps. On peut voir un homme qui, il me semble, découpe plusieurs éléphants sans aucune pitié, aucune tristesse pour ces animaux majestueux. Les animaux sont couchés par terre, comme vidés de leur chair, organes et os. Ils ne gardent que les défenses et la peau de ses pauvres bêtes.

Je pense que ces animaux ont été chassés il y a peu de jours car on peut voir un peu de pourriture sur les cadavres. A mon avis, les éléphants se promenaient en famille lorsque les chasseurs sont arrivés et qu’ils ont ouvert le feu sur eux. Impuissants, ils ont été achevés puis vidés sur place pour être vendu dans certains marchés noirs.
Sur l’image, je vois que l’homme est assez vieux donc il doit pratiquer ce métier de " traqueur d’éléphants " depuis longtemps.
Je pense aussi que cette " traque " a du faire baisser d’un niveau important le nombre d’éléphants dans cette région d’Afrique. A mon avis, cette activité doit être interdite dans ces pays d’Afrique.
L’image, pour moi, à été prise d’un angle idéal car ainsi nous pouvons voir le plan d’ensemble ce qui permet de distinguer cette photo entièrement, personnellement je ne verrais pas cette image d’un autre angle de vue.
Je suis contente mais choquée et attristée d’avoir pu découvrir, regarder cette photo car j’ai appris que les humains, sans aucun scrupule, ont le monopole de tuer sans cesse des animaux aussi majestueux et magnifiques tel que l’éléphant d’Afrique. Tout de même, je ne comprends pas pourquoi le photographe avait pris cette photo sans rien faire.

Sites favoris Tous les sites

6 sites référencés dans ce secteur