Comme une protection ...

, par  Cathy Moreno Imbernon , popularité : 4%

Cette photo a été prise par Aris Messinis et vient de l’exposition "Migrants". Elle a été prise en 2015. Elle montre une femme et son enfant sous une couverture de survie. J’ai choisi cette photo car c’est celle qui m’a le plus marqué. Tant par son contraste au niveau des couleurs que par sa signification. Quand je l’ai vu, plein d’émotions se sont bousculées en moi, comme si une partie de moi avait envie de les aider et l’autre de me ramener à la réalité.

Ce sont des migrants qui viennent sûrement d’arriver car ils se trouvent sur la plage. Cette couverture de survie contraste beaucoup. En effet, la couverture fait ressortir les deux visages, qui sont assombris de fatigue et de tristesse. Cette couverture me fait penser a une protection pour cette enfant qui est apeuré et déboussolé. Comme si sa mère et la couverture le protégeaient de tous les dangers de ce monde, des guerres, ce qu’ils fuient d’ailleurs, comme un château fort. Mais cette couverture n’est qu’un vulgaire morceau de plastique fait pour réchauffer physiquement ces personnes. Mais qui les réconfortent émotionnellement ? Psychologiquement ? Personne ... . Toutes ces personnes sont confrontées à eux-mêmes, elles sont seules au monde, abandonnées par l’humanité.

Cette situation me fait penser à une citation de Voltaire : «  Ce n’est donc plus aux hommes que je m’adresse, mais à toi, Dieu de tous les êtres, de tous les mondes et de tous les temps ... tu ne nous as point donné un cœur pour nous haïr et des mains pour nous égorger ... Puissent tous les hommes se souvenir qu’ils sont frères ! » Quand les hommes comprendront que la guerre n’est pas la solution de tous les maux de ce monde ?

Sites favoris Tous les sites

6 sites référencés dans ce secteur