Séquence 2 Scène du tirage au sort

Le texte de la légende

"... les habitants durent se contraindre à remplacer les brebis par des jeunes gens tirés au sort. Aucune famille ne fut exemptée du tirage (et le jour de l’arrivée de saint Georges), le sort désigna pour victime la fille unique du roi."

Descriptif


Les villageois et sont réunis pour désigner la prochaine victime. Une grosse roue de la fortune fabriquée au moyen d’une roue de chariot domine la scène.

JPEG - 25.2 ko

Le Roi et sa suite descendent du château vers le village (dans le jardin). Le bouffon regarde fréquemment la princesse d’un air inquiet sans parvenir à se faire remarquer d’elle. Elle l’ignore totalement. A ses yeux, on comprend qu’il est follement amoureux.

La princesse, fille trop gâtée, sourit cyniquement
« Roi : Tu as l’air bien sereine ma fille.
" Plus tard papa !"
Gros plan sur la belle maman qui lui jette un regard noir
"Le roi, qui n’a rien compris... "Te rends-tu compte que ton nom peut être tiré ?
Princesse : Ah ah ! Père, tu es bien naïf, crois-tu vraiment que mon nom a une quelconque chance d’être désigné ?
Roi : Petite ignorante…
Princesse : Ce tirage est truqué, mon nom ne peux sortir, je suis la seule héritière du trône. Ce serra avec une de ces limaces (Elle montre une direction. On entend le peuple) collantes et poisseuses que le dragon ferra son festin. De plus…
Reine : Mon dieu ! le tirage commence ! »
Le Roi et sa suite rejoignent les villageois. Le bouffon s’agite. La princesse observe la scène avec dédain, de haut, malgré la mise en garde du Roi, son père. Elle humilie l’une de ses servantes.

Le présentateur, chauffe le public et prépare le tirage. Le présentateur (Joris), genre jeu télévisé (loto par exemple + Musique débile)
On s’inspire de la scène de la sorcière "Sacré Graal de Terry Jones"

« Oyé oyé, le tirage commence !
"Nous allons passer au tirage au sort. Je vous rappelle que vous pouvez voter avec votre téléphone portable. 1, c’est la villageois 2/ c’est la princesse... Il se rend comme que ça ne colle pas et s’arrête...

Décompte en Gaelic...
Tout le monde retient son souffle. La roue s’arrête sur un numéro. Chacun regarde son jeton (soupir de soulagement). La princesse laisse tomber le sien par terre et le pousse discrètement du pied. La fou, pensant bien faire le rassame et lui rapporte. Tout le monde fixe la princesse. Elle est livide.
Le présentateur, qui vient de comprendre.
La malheureuse élue est… La princesse Eleonor ! »
Le peuple (benêt) crie « Hourra », la princesse les fusille du regard, le peuple « ouiinn ».

Les garde emmènent la princesse
Une voix venant de la foule fait le décompte en Gaélique (sous-titré ensuite). Le public est partagé entre l’excitation du jeu et la crainte du résultat.

A la surprise (et satisfaction générale) la princesse est tirée au sort...
Le bouffon assiste affligée à la scène pendant que la foule ne peut s’empêcher de manifester sa joie sous le regard noir du Roi et de sa suite.
Un homme (genre mystique allumé) arrive avec un gros livre en hurlant :
C’était écrit, c’était écrit... Je l’avais bien dit. Tous les villageois se regroupent autour de lui pendant que les gardes emmènent la princesse. Le Roi et sa suite assistent impuissant à la scène

Personnages

- La princesse : Louna (1,56m et 35 kgs)

- Le Roi : Simon (adulte)

- La Reine : Anne-Laure (adulte)

- Le bouffon : Joris (taille S)

- Le présentateur ; Noah (taille S)

- Un garde : Alessio (adulte)

- - L’homme au livre : René

- Servante n°1 : Manon (1,44 m et 27 kgs)

- Servante n°2 Gaëlle (S)

Les villageois :

- Sarah (1,50m et 40 kgs)

- Wilfried (1,53 et 41 kgs)

- Kais (1,48 et 40kgs

Technique

Camera n°1 : Félix
Camera n°2 : Maéna
Camera n°3 : Léana

Accessoires

- Les costumes des villageois

- La roue

- Le grand livre

- Des jetons de Loto

Sites favoris Tous les sites

7 sites référencés dans ce secteur