Guide de survie en milieu hostile

, par  Léo Deville , popularité : 6%

Guide de survie en milieu hostile

Paris 29 mai 2017 16h :Je m’appelle Tom et j’ai 12 ans, je suis collégien à Paris. J’ai fini les cours et je me promène dans le parc du Luxembourg. Bizarrement il y a des groupes de personnes qui parlent entre eux a voix basse. On dirait une secte prédisant une invasion de zombies !!! Je ne m’arrêta pas mais décida plutôt de regarder la télévision pour comprendre ce qu’il se passait. J’ai mis la chaîne que j’aime le moins mais qui est la plus utile dans ce genre de situation : CLG TV. J’ai vite découvert avec stupeur et effroi que la chaîne portait bien son nom car "C’est La Guerre !!!"
Eh oui, la France est entrée en guerre contre la Russie à cause d’un livre écrit par un jeune français déformant le nom du président Casimir Pouding.
La Russie étant depuis peu, alliée aux États Unis, la France devra s’allier elle aussi a d’autres pays, si elle veut un minimum survivre.

Paris 31 mai 21h : Pendant les trois jours qui ont suivis cette entrée en guerre tous les Français étaient transi de peur à savoir si Canal Trompe allait signer l’alliance proposée par Casimir Pouding.
C’était exactement ce que voulait Canal Trompe.
En prime il a annoncé l’arrivée d’une arme surpuissante qui déferlerait bientôt sur la France et qu’elle serait pratiquement incontrôlable.
C’est exactement ce qu’il fallait aux suicidaires !!!

Paris 1 juin 8h : Le facteur est passé et j’ai trouvé une lettre du gouvernement qui m’était adressée . Il y était écrit CONFIDENTIEL. Cette lettre annonçait mon départ en Russie en tant "qu’agent secret".Je vivrai dans un soi-disant orphelinat avec d’autres Français qui ont entre 12 et 16 ans et qui ont été repérés pour leur bon jeu dans "cloud six siège". Je part le 8 juin a 23h15... il ne perd pas de temps le gouvernement !!!

8 juin 23h30 : Nous avons embarqué, on se fait passer pour des russes revenans dégoûtés d’un voyage en France. Mais on se demande tous se qu’il va se passer : si nous n’allons pas mourir de froid en hiver ou encore quelle sera nos missions ?
Mais la grande question est : quelle est l’arme surpuissante annoncé par Canal Trompe ?

10 juin a 11h : Pour l’instant, pas de mission. Le gouvernement s’est exilé sur une île inconnue. Ici nous avons des "contacts" qui nous ont pris aux petits soins, nous avons tout pour nous amuser. Certain pensent que l’arme annoncée par les USA est une escouade d’avions remplie de bombes atomiques. D’autre pensent a une invasion de zombies !!!

11 juin a 23h45 : Nous voyons comme des milliards de personnes les premières images de ce qui a l’air de "l’Arme". C’est une sorte de poudre blanche lancée dans le ciel par des avions. En France il fait jour et l’armée Française arrive a abattre quelques avions, mais malgré cela la poudre s’abat sur les gens comme de la neige empoisonnée.
On voit les gens par milliers tomber et se décomposer. La caméra tombe : le cameraman a succombé. Nous étions près à éteindre la télévision quand soudain les
personnes se relevèrent. Avec leurs corps déchiquetés, ils avaient les yeux d’un vert clair aussi lumineux et terrifiant qu’un train tous phares allumés lancé sur vous a grande vitesse.
C’étaient des ZOMBIES !!!

12 juin a 08h : On nous a donné notre première mission, on y va en moto neige,
le cœur lourd, se demandant qui de notre famille n’est pas "zombifié" après ce bombardement de Paris.
Notre mission consiste a s’infiltrer dans un laboratoire russe pour voler un antidote anti-zombie. Nous sommes armés d’un D50, c’est un pistolet semi-automatique très puissant.
Pendant ces quelques jours, nous nous sommes liés d’amitié et nous avons appris a nous connaître.

12 juin a 19h : La journée a été longue et le labo était loin, malheureusement ce n’était que du repérage et nous n’étions pas assez armés. Nous devrons y retourner demain.
Mais nous en avons profité pour installer tout un système de bombes IEM : se sont des bombes qui quand elles explosent neutralisent tout les systèmes électroniques (sauf nos casques).

13 juin a 08h : Nous sommes maintenant armés de fusils de précisions, de F2 (fusil d’assaut Français) et de nos D50.
Espérons maintenant que ce jour spécial, le treize, nous portera bonheur.
Il y a une entrée principale et trois entrées secondaires, nous sommes répartis en trois équipes de trois, nous allons nous introduire simultanément par les entrées secondaires pour se rejoindre au milieu du bâtiment, dans le grand labo.

Quand nous apercevons la bases, nous nous garons assez loin derrière des arbres et nous prenons nos snipers. Nous attendons le signal dans nos casques haute technologie. Grâce a la visière nous pouvons voir les hologrammes des visages de ceux qui nous parlent... Je ne pensais pas que l’armée était si avancée niveau technologie.
Notre chef nous dis de regarder dans notre viseur. Il y a trois gardes : un devant l’entrée, l’autre à dix mètres à gauche et le dernier à dix mètres à droite.
Je peux dire qu’ils sont à exactement dix mètres grâce à mon casque.
Nous décidons que Esther "prendra" celui de gauche, Pierre celui de droite et moi celui du milieu. Notre chef nous explique que, quand il fera exploser le dispositif IEM
installé hier, nous tirerons directement. Nous rangerons donc nos snipers contre le F2
puis ferons un sprint jusqu’à la porte.
C’est ce que nous fîmes. Une fois arrivé à la porte nous étions tous sur nos garde.
Nous arrivons devant le labo sans trop d’encombre, mais l’accès au labo ne se fait que par un passage secret où il y a un grand nombre de gardes.
Du coup, nous sommes coincés par des murs qui ont été renforcés par "deuxième mur" en acier très résistant qui ne peuvent pas être explosés par des bombes normales.
C’est pour cela que nous avons apporté des charges explosives de type TH3 : pour thermites 3.
Nos trois équipes les installèrent et les firent explosées en même temps.
Il y eu un moment de tir intensif puis nous vinrent à bout de tous les gardes qui se trouvaient a l’intérieur.
A l’intérieur nous découvrîmes des scientifiques apeurés.
Nous ne prîmes pas le temps de réfléchir et renforcèrent la trappe (qui était la sortie du souterrain, passage secret) avec un genre de "deuxième mur" mais pour les trappes qui se trouvais dans le labo.
Nous bâillonnèrent et menottèrent tous les scientifiques et nous nous pressèrent de prendre chacun un échantillon avant de vite rebrousser chemin.
Malheureusement pour nous, certains gardes avaient réussi a remonter du passage secret assez vite pour nous coincer à la sortie. Deuxième malchance : nous n’avions plus de balles dans nos F2.
Nous étions a leurs merci. Mais au moment où nous allions nous rendre, nous repensions a nos D50 et au chef nous disant : "prenez ça, cela pourra vous sauver la vie". Nous attendions donc qu’ils s’approchent le plus possible de nous et leur assénions un violent coup de cross de D50 sur la tète. Nous prîmes nos jambes à notre coup.
Une fois arrivé a nos motos, nous contactâmes le chef pour lui dire que nous étions
sur le chemin du retour. Il souffla d’un air soulagé...

13 juin 20h : Une fois arrivé au chalet nous avons directement déposés les antidotes sur une table de téléportation. En échange, nous avons reçu des munitions et des pizzas !!!
Tout le monde avait l’air soulagé de s’en être tiré intacte mais aussi d’avoir fait
une action de résistance et une action qui pourrait être décisive dans cette guerre.
Bien sûr, personne ne se fait d’illusion, nous savons tous que cette guerre durera plus que quelques semaines.

14 juin 10h : Ce matin nous avons eu une bonne nouvelle de la France, le président nouvellement élus nous a appelés pour nous confirmer que notre mission avait été un
succès. Les scientifiques Français ont réussi a identifier la matière violette qui compose l’antidote. Demain cette antidote sera produit a la chaîne. Le président commence une alliance avec les Anglais, les Espagnols, les Belges, les Allemands et les Italien. Je trouve dommage qu’il n’aie pas fait un pacte avec les Luxembourgeois. Les Suisses ont refusé, ils ne veulent pas de nos "histoires" !!!
Et dire que tout nos chefs d’états placent leur argent chez eux !!!

15 juin 21h : Nous regardons la télévision pour nous informer sur l’avancée de la guerre.
Ici normalement nous n’avons que la télévision Russe (qui est de la propagande), mais nous avons emmener avec nous un décodeur Français qui capte les ondes Françaises même très loin sous tous les climats.
Nous apprenons que nous avons conclu l’alliance avec l’Espagne, l’Angleterre et la Belgique. Je pense que l’Espagne a accepté pour qu’il y aie moins de monde au chômage ! Nous voyons les soldats se battre contre les zombies. Les Américains se sont retirés du combat et ont laissés leurs zombies faire le travail. Les Russes ont essayé de ne laisser que des avions pour bombarder notre artillerie lourde. Ils se sont vite retiré voyant qu’ils étaient inutiles.
Nous voyons des images de soldats Français avec des armes lançant la substance violette sur les zombies. Instantanément le zombie se retransforme en humain.
D’autres soldats prennent les humains et les entassent dans des camions qui les transportent dans des grands gymnases où ils reprennent lentement connaissance.

16 juin 16h : Encore un appel du président. Il nous prévient que maintenant que nous avons conclus une alliance avec tous les pays que nous voulions, des équipes de forces d’interventions de chaque pays viendront habiter avec nous, en Russie.
Ils nous aideront dans nos missions.
Ils y aura la même chose aux USA. Je ne savais pas qu’il y avait des nôtres aux USA.
Les soldats des pays se battront principalement contre la Russie.

21 août 03h (au Japon):Les USA lance la même attaque qu’en France. Serait-ce l’ultime vengeance de Pearl Harbor ou simplement un motif comme un autre pour commencer une conquête du monde.

12 octobre 02h (au EAU) : Attaque militaire a Dubaï ; l’émir est assassiné.
Le lendemain toute la population se réuni en pleur devant sa tombe.
C’est le moment que les Américains choisissent pour lancer leurs bombes, puis leurs poudre dévastatrice sur les survivants.
C’est le plus grand homicide connu a ce jour. Des familles entières ne s’en remettrons jamais.

03 novembre 22h : Presque tous les pays du monde sont touchés par cette vague de zombies. Alors tous les pays du monde sauf la Russie et les USA ont signé un accord permettant de s’unir pour ne former qu’un seul pays.

12 novembre 03h : En Russie, il fait -30°C, nous dormions tranquillement quand j’entendis des bruits qui semblaient venir de l’extérieur. Ceux-si ressemblaient a des gémissements. Je prévins les autres, nous chargeâmes nos F2, ouvrîmes nos volets roulants et scrutâmes par les fenêtres. Nous voyons des ombres qui marchaient lentement dans la brume. Certain semblaient sortir de terre. Vérité ou illusion générale comment les zombies seraient-ils arrivé jusque ici ?
Le téléphone sonna, c’était le GIGN. Il disait que les Américains avaient rompu leur alliance avec la Russie et qu’ils avaient lancé sur eux une nouvelle race de zombies encore plus dévastatrice et incontrôlable.
Le GIGN nous envoie un hélicoptère qui nous ramènera tous chez nous ; seul problème, il n’arrivera que dans deux heures.
En temps normal ce ne serait pas un problème, mais je ne pense pas que, être coincé dans un chalet en hiver en Russie, entouré par des zombies qui veulent vous manger la cervelle, se soit un temps normal !!!
Tant pis, nous devons monter sur la piste d’atterrissage pour hélicoptères qui se trouve sur le toit de notre chalet pour la protéger.
Nous nous "amusions" a tirer sur ces cibles ambulantes, mais faisions tout de même attention a ce qu’elles n’arrivent pas sur le toit.
Au bout d’une heure et demie nous n’avions plus de munition et la vague grossissait de plus en plus.
Le plus vite possible nous attrapâmes des pelles et dès qu’un zombie arrivait en haut
il se prenait un coups de pelle sur la tête. Croyez moi, j’aurais préféré m’abstenir.
Après une demi heure passé dans le froid a "assommer" des zombies, l’hélicoptère
arriva ENFIN !!!

13 novembre 12h : Décidément le treize est un jour qui me réussi bien ! Nous avons été acclamé par tous les Français et considéré comme des sauveurs. Nous étions tous content que l’affaire soit maintenant remise au militaires dirigés vers les États-Unis. Nous retrouvâmes notre famille et nos amis, nous étions heureux ensemble.
Mais avions-nous tué tous les zombies ??...

Sites favoris Tous les sites

20 sites référencés dans ce secteur