Préparation orale

, par  Mick Miel , popularité : 5%

1 Comment l’histoire est née et ce qu’ils avaient envie de raconter.
Les idées sont venues déjà de notre visite à Visa pour l’image de Perpignan où beaucoup d’expositions étaient sur les réfugiés. Les discussions ont alors porté sur la question de l’accueil. "Comment ferions-nous ici pour accueillir ces enfants ? "
Puis la rencontre avec la responsable de la brigade des jeunes de la gendarmerie a apporté des éléments nouveaux (un centre à Fuilla).
L’histoire elle même est née lors de la rencontre avec Mathieu Robin quand on a confronté ce qu’on avait vu jusqu’à là (les expos, les films, les rencontres et les discussions).

2 Comment chacun a amené des idées de scène, de dialogues.

Séquence 1 : L’idée de la petite qui ne peut plus parler vient d’un passage du film "Paroles d’enfants syriens, la misère entre deux jardins de Bernie BONVOISIN".
L’idée de l’aquarium et de la façon dont il faut mener un entretien avec une enfant traumatisée (mise en confiance) vient de la discussion avec madame Capdeville.
Tout le reste de Léana et Moana

Séquence 2 : Les idées viennent de Alexandre, les deux Mathieu et de Héloïse

Séquence 3 : Manon Noah et Joris Alexandre, les deux Mathieu et de Héloïse

Séquence 4 : Aude

3 Comment je ferais un casting pour trouver parmi elles et d’autres habitants du quartier les personnages du film.

Shaïma : Nadia
Le père : le réfugié syrien évoqué par madame Capdeville

4 Comment vous avez le lieu parfait pour le tournage (si possible, photos de décors) et le graffeur qui pourra faire la fresque du film.

5 Comment chacun des scénariste sera assistant d’un technicien professionnel sur chaque poste important du film.

Cadreur : Moana et Léana

Sites favoris Tous les sites

7 sites référencés dans ce secteur