Dark

, par  Amira Staali, Emilio Cabrera, Pauline Moineau , popularité : 16%

L’histoire se passa en 1962, dans une ville nommée Dark, une ville joyeuse et colorée.
William, un petit garçon de 10 ans, aux cheveux châtain courts et lisses, venait de perdre son père à cause d’une maladie pulmonaire.

A la récréation de l’école élémentaire de Dark, William annonça à son amie Bulma la triste nouvelle et lui demanda :
- "Peux-tu m’accompagner au cimetière ? J’ai peur d’y aller tout seul".
- "Mais bien sûr William" dit-elle.
Elle était ravissante avec ses cheveux bleus et sa robe orange. La cloche retentit et tous les élèves rentrèrent en classe. A la fin de la journée, vers 16h, William et Bulma allèrent chez le fleuriste chercher la commande et se rendirent tous les deux au cimetière. Arrivés devant la porte, Bulma demanda à William :
- "Comment fais-tu pour surmonter cette épreuve ? Car moi à ta place, je serai anéantie."
- "Je ne sais pas, je ne me suis pas encore rendu compte de se qu’il s’est passer dit William."
Ils rentrèrent et en se dirigeant vers la tombe de son père, William sentit une présence... Arrivé devant la tombe, il vit passer une étrange silhouette blanche à sa gauche. Pris de panique, il se retourna vers son amie et montra du doigt la silhouette :
- "Est ce que tu as vu ça ?"
- "... Non pourquoi, qu’as-tu vu ?" dit Bulma, très étonnée de la réaction de son ami.
- "J’ai vu comme une grande silhouette blanche se diriger vers cette allée."
William posa rapidement les fleurs et Bulma lui dit :
- "Allons-nous en vite d’ici !!!"
Ils partirent du cimetière et rentrèrent chacun à leur domicile.

La nuit avait été très longue pour William et Bulma car ils n’avaient pas pu fermer l’œil. Le lendemain matin, à la récréation, encore sous le choc, William raconta ce qui s’était passé la veille à son autre amie Anastasia. C’était une grande fille blonde aux yeux bleus.
- Hier j’étais allé voir mon père avec Bulma au cimetière et j’ai vu une étrange forme blanche passer à ma gauche mais je n’ai pas pu bien voir comment elle était. Tout ce que je peux te dire c’est qu’elle était blanche, elle volait et elle avait une capuche sur la tête" raconta-t-il
- "J’y crois pas. Les fantômes n’existent pas !" répliqua Anastasia.
- "Si ! Je te dis que si !!! Même qu’aujourd’hui, Bulma n’est pas venue" insista William.
- "Alors, je voudrai venir avec toi la prochaine fois que tu iras voir ton père pour que je le vois de mes propre yeux."
- "Oui, mais moi, j’ai vraiment peur de revoir cette chose. Donc je te préviens, si je la revois, je pars en courant.
- "Marché conclu, on se rejoint quand ?" demanda Anastasia.
- " Ce soir, je ne pourrai pas venir car j’ai beaucoup de devoirs mais si tu veux, demain à 16h" dit William
- "D’accord, à demain" dit-elle en s’éloignant.

Le lendemain soir, les deux amis se rendirent au cimetière. William était angoissé à l’idée de revoir cette fameuse silhouette blanche. Ils avancèrent tous les deux vers la grande tombe, mais quand ils arrivèrent, elle n’était pas là. William dit :
- "Je ne comprends pas, elle était pourtant là, la dernière fois, que je suis venu".
- "Alors elle est où maintenant ... elle s’est envolée ?" s’amusa son amie.
- "Ne te moques pas de moi ! Je t’assure quelle était là !" affirma William
Tout d’un coup, ils virent la grande silhouette derrière les tombes de l’allée précédente. Elle était grande, blanche avec un long manteau et une capuche noire. Ils coururent jusqu’au domicile de William et ils racontèrent tout ce qu’il s’est passé à sa mère. Malheureusement pour lui, pour la deuxième fois, elle ne le crut pas. Mais elle appela le médecin...

************************

L’infirmière arriva dans le bureau du docteur et dit :
- "Le petit garçon de la chambre 213 est encore en train de délirer. Il parle sans arrêt d’une grande forme blanche".

Était-ce un rêve ou la réalité ?