Cimetière de la nuit

, par  Audrey Giraud , popularité : 4%

Une histoire intrigante...

Comme tous les lundi je prend le journal dans la rue a côté. Le buraliste nous regarde d’un air bizarre et je pense savoir ce qui va avoir écrit dans se journal. En première page il y a écrit : « Est-ce que ces adolescents sont-ils fous ? » Mais avant tout je vais vous raconter cette histoire :

C’était une belle nuit d’hiver. Il y avait plein de neige et comme tout les samedi nous faisions une soirée entre amies. Il y avait Nolwen qui était brune avec les yeux noisette et une peau teinté. Ensuite il avait Emma qui était blonde aux yeux vert. Puis ma troisième copines qui s’appelai Jennifer qui était brune aux yeux bleu , enfin il ne manquai plus que moi, Zoé, une fille au cheveux châtain foncé et les yeux marron. Nous sommes sortie, nous balader car la neige nous avait donné envie de sortir. Et comme par hasard nous tombions devant un cimetière qui était ouvert et on a trouvés ça étrange car tout les cimetière sont fermés la nuit . Et puis Nolwenn la plus aventureuse nous a proposés de rentrés dans le cimetière, mais la dernière serait une poule mouillée » !

Bien sûr, Nolwenn se fait le plaisir d’entrer la première, puis Zoé, après Emma et Jennifer. Nous restions groupées parce que nous avions et en fait nous avions décidées de repartir rapidement quand soudain, les portes se refermèrent derrière nous ! Cette fois, ce n’était plus de la peur, mais une vraie panique. Tout en regardent autour de nous pour voir si quelque chose n’allait pas nous sauter dessus, nous avancions progressivement afin de nous calmer. Mais Jennifer était restée tétanisée. Tout à coup, un cris strident retentit....

Un cri strident retentit. Nous restions figées sur place pendant un moment puis nous nous retournions petit à petit le regard pleins de terreur ! Rien ! Il n’y avait rien ! Enfin ... on ne voyait rien a cause du brouillard. Soudain ! Le brouillard se dissipa . Il y avait un paysage triste, sombre et terrifiant ! Et là ! Nous vîmes quelque chose, quelque chose..... d’atroce !!! des visages ! Des dizaines de visages !!ils avaient l’air malheureux, vides, comme inhabités. Ces visages s’approchèrent de nous ! en criant quelque chose qui nous tétanisa ! Quelque chose d’incompréhensible ! Puis... des mains surgissent de nulle part nous attrapèrent et nous emmenait vers cette étrange maison. Quand on entra dedans une odeur insupportable nous rentra dans le nez. Une odeur de mort, de cher moisie, on étaient, maintenant, toutes seules. Tous ces visages horribles avaient disparus. Nous vîmes un tapis bouffer par des mîtes et en dessus... il y avait une trappe.

Nous vîmes un tapis bouffer par les mites et on dessous
il y avait une trappe ...
Tic-tac-tic-tac... dring-dring !!!! Mon réveil sonne, ouf ! Ce n’était qu’un cauchemar.
Je commençais à m’étirer, en baillant très fortement, j’ouvrai les yeux petit a petit et quand mes yeux étaient complètement ouvert je vis...... la trappe ! Cette trappe que je reconnu si bien parce-que dans mon cauchemar, Elle m’avait fait si peur ! Ma première réaction fût d’appeler mes amies. Par un pur hasard (soit d’y sens) nous avions fait le même cauchemar, et nous nous somme réveiller toutes les trois on même temps !! oui juste toutes les trois car je n’arrivais pas à joindre Jennifer. Les jours passèrent et Jennifer n’était toujours pas en cours son téléphone sonnait toujours occuper. J’allai donc chez elle pour voir si elle n’était pas malade . J’y allais donc avec Emma. Quand nous somme arriver sur le perron, la porte s’ouvrit toute seule. La maison était comme inhabitée. Il n’y avait qu’un chat allonger sur le canapé. Autour de lui était attaché un mot. On le détachât mais il n’y avait rien marqué dessus. Mais comme nous étions aller cher les scouts quelque semaines
auparavant, on alla réchauffer la lettre au-dessus d’une lampe. Miracle !! une lettre se découvrit !! sur la lettre il y avait marqué toute notre misérable aventure.
Mais elle finissait sur « quand elle ouvrit la trappe... »
là, notre sang se glaça petit a petit. Devions-nous ouvrir la trappe pour sauver notre amie jennifer ? Certes nous avions peur, mais notre amitié était plus forte que tout !! alors nous avons pris notre courage à deux mains et nous avons ouvert la trappe et... il y avait juste un escalier ! Un escalier dont on ne voyait pas la fin ! J’avais mon portable dans ma poche pour que, avec sa lumière, on puisse voir quelque chose. Il y avait des inscriptions bizarres sur les murs.
Et puis une lumière nous éblouissait de plus en plus !! et là nous v vîmes beaucoup, beaucoup de gens, on aurait dit... une secte... Au centre il y avait notre amie, elle menait tout ce groupes de
personnes. Puis elle nous a aperçut et vînt nous chercher. Nous
étions paniquées pars ce genre de réunion. Mais ce qu’on avait
totalement oublié c’était l’anniversaire de Nolwenn ! Tout ces
gens était de sa famille ! Nolwenn avait une très grande familles
 !!! et jennifer avait préparé tout depuis le début ! Voilà pourquoi
on ne la voyait pratiquement jamais !!
L’anniversaire de Nolwenn passa, je repensais a cette magnifi-
que, superbe méga fête !! et en plus elle était vraiment bien
organisée !! mais quelque chose me tracassait... quand je suis
repasser devant ce cimetière qui nous avais mener jusque là
( en rêve )il y a eu une tombe qui attira mon attention. Dessus
était marquer : « en hommages au quatres filles morte dans ce cimetière : nolwenn, Zoé, Emma, Jennifer »

Sites favoris Tous les sites

20 sites référencés dans ce secteur