Critique : le voleur de bicyclette

, par  Ella Lebres Da Fonseca , popularité : 5%

Ce film a été réalisé par Vittoirio de Sica, il est sorti en 1949 en France car il est d’origine italienne,une chose à noté c’est que ce film est en noir et blanc

Résumé :

Antonio Ricci (qui en vrai s’appelle : Lamberto Maggiorani ) a trouvé un nouveau travail après deux ans au chomage.Mais dans ce travail qui est le fait d’afficher des sorte de poster pour faire de la pub aux commerces,il lui faux obligatoirement une bicyclette.Sa femme Maria Ricci ( Lianella Carell ) et lui vendront quelques draps à eux pour financer ce vélo et se sortir de la misère..
Antonio se la fera voler mais avec l’aide de Baiocco ( Gino Saltamerenda ) et de son fils Bruno ( Enzo Staiola ) ils vont essayer de la retrouver durant tout le film.

Quel est le rôle de Bruno ?

Bruno,était excité sur le faite que son père avait financer l’achat de ce vélo que il en apprit ces moindres recoins,donc il sera très utile durant la recherche du vélo.

J’ai l’impression que ce soit "la même fin" que dans le film gente de bien que nous avons vus précédemment. Comme certains éléments plutôt de sorte à ce qu’on vois directement la "même fin" comme :

La tristesse
Une musique dramatique
La perte d’un objet ou quelque chose d’important.

Maintenant passons à mon avis :

Je n’ai pas aimé ce film car il est triste et joyeux. J’ai trouvé le film un peu difficile à comprendre par moment. Et surtout je pense qu’il n’est pas adaptée à des enfants de 12-13 ans.Mais quand même je trouve que les acteurs amateurs on très bien joués la comédie.
Mon moment préféré : C’est quand Antonio montre le vélo à son fils Bruno,ça m’as en quelque sorte touchée car on pouvait ressentir la joie de ce petit garçon.

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur