Photo Visa pour l’Image

, par  Guillaume Etienne , popularité : 5%


Un manifestant devant les barricades à l’entrée de l’université des Andes. San Cristóbal, Venezuela, 28 février 2015.

La photographie que j’ai choisi de vous présenter fait partie de l’exposition de Adriana LOUREIRO FERNANDEZ que l’on peut voir à Perpignan dans l’exposition temporaire "Visa pour l’image", précisément au convent des minimes. Cette exposition s’intitule "Paradis Perdu".
J’ai choisi cette photographie car je la trouve intéressante : elle montre que le mécontentement des populations envers les gouvernements est à l’échelle mondiale, en effet on retrouve des manifestants similaires en France par exemple (mouvement des Gilets Jaunes) . Dans tous les pays il y a des personnes qui sont en désaccord avec leur gouvernement.
Au premier plan, nous pouvons voir un homme vêtu d’un long manteau vert kaki, portant autour de son cou le drapeau vénézuélien. La moitié de son visage est cachée par un foulard sûrement pour se protéger de gaz toxiques que nous pouvons apercevoir au second plan. En effet, au second plan, une barricade en feu dégage des fumées probablement à ne pas respirer. L’homme porte son regard au loin et ne fait pas cas de la photographe.
A travers cette photo, on peut penser que l’homme est un manifestant, qui se bat certainement pour ses droits et ses libertés puisqu’il porte un drapeau du Venezuela.
Il doit être en désaccord avec le gouvernement de son pays. La violence semble être au cœur de cette manifestation, il suffit de regarder le deuxième plan.

Sites favoris Tous les sites

6 sites référencés dans ce secteur