Le fils de la sorcière

, par  Norah Chaudrel , popularité : 100%

Il était une fois trois enfants : Lucas, Emma, Sarah qui étaient en vacances chez leur ami Léo. Il habitait à la campagne au bord d’une grande forêt. Une fois arrivés, Léo leur proposa d’aller jouer dans la forêt. Ils prirent leurs vélos et partirent en direction de la forêt.
Une fois là bas, ils proposèrent de jouer à cache-cache et Lucas déclara : "c’est moi qui compte". Et il commença à compter : "un, deux, trois…" Et les enfants allèrent se cacher mais un oiseau noir posé sur une branche descendit et il se mit à chanter tellement fort que c’était insupportable. Les enfants sortirent de leur cachette et il s’approchèrent pour le faire fuir, mais il continuait.
Tout à coup il fit signe de le suivre et il partit dans une direction où Léo ne s’était jamais aventurer. Emma proposa : "et si on le suivait ?". Les enfants acquiescèrent, ils le suivirent et arrivèrent dans une vieille cabane de chasseur et après hésitation ils entrèrent. Ils découvrir une pièce avec un coffre au milieu. Ils l’ouvrirent (il n’était pas fermé) et ils découvrirent un vieux livre qu’il ouvrirent, à l’intérieur se trouvait une carte ainsi qu’une histoire et des énigmes.
L’histoire disait qu’une sorcière hantait cette région car son mari le jour de leur voyage de noces était parti sur son balai magique pour une mission et n’était jamais revenu.
Avant de partir il lui avait donné la moitié d’une amulette et lui avait gardé l’autre.
L’énigme disait ; "dans un arbre creux du trouvera la clés ainsi l’amulette apparaitra et enfin libre elle sera".
Lucas qui ne s’intéressait pas du tout à cette histoire et s’ennuyait s’appuya sur un mur. Tout à coup le mur s’enfonça et un autre petit coffre suspendu au mur apparut. Les enfants essayèrent de l’ouvrir en vain. Ils sortirent de la cabane et tombèrent nez à nez avec un garçon que Léo n’avait jamais vu auparavant. D’un ton sévère il lança : "que faites vous dans la cabane de mon grand-père ?" De peur, Sarah lui raconta toute l’histoire. Il se radoucit et leur dit qu’il connaissait bien la région et qu’il avait déjà vu un arbre creux au cœur de la forêt et qu’il pouvait les y conduire.
Ils suivirent donc cet étrange garçon jusqu’au centre de la forêt. Effectivement il y avait un arbre creux. En écartant les mousses et les brindilles, ils trouvèrent une clés, mais il se faisait tard et les enfants devaient rentrer. Ils se mirent en route mais tout à coup ils entendirent une voix : "et au fait, je ne me suis pas présenter, je m’appelle Georges, et vous ?" C’était le garçon. Léo répondit : "voici Sarah, Emma, Lucas et moi c’est Léo"
- "D’accord répondit-il, on se retrouve demain à onze heure dans la cabane"
- "A demain" répondirent-il en cœur.
Le lendemain matin à onze heure, les quatre enfants arrivèrent. Georges était déjà là, ils entrèrent et il leur dit : "je vous attendais pour ouvrir le coffre". Il sortit la clés de sa poche et il ouvrit le coffre. Une des partie du médaillon était là mais Emma fit remarquer : "mais où est l’autre partie ?" Il y eu un silence puit Georges sortit le médaillon de dessous son tee-shirt et tout le monde resta bouche bée.
Seul Léo dit d’une voix tremblante : "mais alors tu es le fils de la sorcière ?"
Georges acquiesça. Léo reprit : "donc tu es un fantôme et un sorcier"
Georges répondit "oui, et moi et ma famille voudrions regagner le monde des morts et arrêter d’errer comme des chiens perdus"
Il ôta le médaillon de son cou et assembla les deux parties. Soudain un homme et une femme apparurent et prirent Georges dans leurs bras.
Après avoir dit au revoir à ses nouveaux amis, il parti avec ses parents.
Les quatre enfants prirent la route du retour. Ils étaient très content d’avoir aidé Georges mais aussi très triste d’avoir perdu un ami.

Sites favoris Tous les sites

20 sites référencés dans ce secteur