Critique du film : Hors jeu

, par  Thibaut Pommery , popularité : 12%

Hors jeu
Synopsis :

Le 8 mai 2006, bravant l’interdiction faite aux femmes d’accéder aux enceintes sportives, une jeune fille déguisée en garçon réussit à se glisser parmi un groupe de supporters et fait route vers le stade de Téhéran qui accueille le match Iran-Bahrein. Une qualification pour la Coupe du monde de football en Allemagne est en jeu. Mais la police veille. Démasquée, elle est confiée à la brigade des moeurs. Mais elle n’est pas la seule. D’autres jeunes filles sont avec elle. Alors que la ferveur enfle dans le stade, les jeunes femmes tentent par tous les moyens d’échapper à la vigilance de leurs gardiens pour suivre le match.

Fiche technique :

Réalisation : Jafar Panahi
Scénario : Jafar Panahi et Shadmehr Rastin
Musique : Yuval Barazani et Korosh Bozorgpour
Photographie : Rami Agami et Mahmoud Kalari
Montage : Jafar Panahi
Décors : Iraj Raminfar
Production : Jafar Panahi
Société de production : Jafar Panahi Film Productions
Société de distribution : Ad Vitam Distribution (France) ; Sony Pictures (pays divers)
Budget : 2500 $
Pays d’origine :Iran
Langue originale : persan
Format : couleurs - DV - 1.85:1 - DTS / Dolby Digital
Durée : 88 minutes
Genre : comédie dramatique
Dates de sortie :
Iran : 1er février 2006 (festival de Fajr)
France : 4 juillet 2006 (festival de La Rochelle) ; 24 août 2006 (festival de Gindou) ; 6 décembre 2006 (sortie nationale)

Personnage :

- SIMA MOBARAK SHAHI (première fille)

- SAFDAR SAMANDAR (soldat Azary)

- SHAYESTEH IRANI (la fumeuse)

- Ayda Sadeqi (la footballeuse)

- GOLNAZ FARMANI (la fille au tchador)

- MELIKA SHAFAHI (la femme soldat)

Hors jeu est un film iranien sortie en 2006, c’est une comédie dramatique qui dure 1h28, il est réalisé par Jafar Panah :

Le film Hors jeu est un film qui tourne au tour de la loi iranienne qui interdit aux Iraniennes d’assister à des compétitions sportives dans les stades.
Le film dure le temps d’un match de football .
J’ai trouvé que ce film était intéressant car le réalisateurs a eu une bonne approche au problème (l’inégalité homme et femme en Iran), j’ai bien aimé le fait l’on glisse subtilement peu à peu les personnages et qu’à chaque fois ils se présente (on apprend d’où ils viennent, comment ils s’appellent ect ...)
Dans le film les femmes qui sont emprisonné connaissent mieux les joueurs que les gardes se qui montre que le football n’est pas un sport réservé qu’aux hommes.
Ce film est de bonne qualité (costumes,décores,montages ect...) étant donné le budget de 2500$.
Le réalisateur (Jafar Panah) à du bravé la censure et les interdits de sont pays pour sortir ce film qui peut faire réagir d’autres pays, c’est pour moi honorable !!!
Les seuls petits bémols sont les acteurs amateurs qui surjoue et le film qui est uniquement en VOSTFR (Version Originale Sous-Titré en Français).

CONCLUSION :

Je conseil ce film si on a plus de 12 ans

NOTE :

3,5/5

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur