Les différentes étapes de la fabrication d’un film

, par  Mick Miel , popularité : 6%

Les étapes comprennent une ou plusieurs des opérations suivantes : le scénario et, parfois le story-board, le tournage, puis le montage.

Chaque opération étant plus ou moins facultative selon le type de film.

Scénario

Un scénario est un texte écrit qui est la base et le point de départ de toute œuvre audiovisuelle. L’écriture scénaristique se démarque de l’écriture romanesque par sa présentation très découpée, très organisée et en cela, elle se rapproche de l’écriture théâtrale. En général, les descriptions y sont très sommaires et le dialogue y est largement prédominant. On décrit brièvement la scène pour ensuite ce concentrer sur le dialogue.

Storyboard

Le storyboard (ou continuité dessinée) est une suite d’images dessinées anticipant le découpage plan par plan d’un film ainsi que les mouvements de caméra. Il sert de complément au scénario lors du tournage.

Le tournage

Le tournage est la phase de fabrication d’un film mise en place par une société de production. Cette étape comprend les prises de vues nécessaires à la conception d’un film mobilisant une équipe composée d’acteurs et de plusieurs techniciens spécialisés dans une branche bien précise (production, mise en scène, image, électricité, machinerie...). Le tournage succède à la préparation et précède la post-production.

Le montage

Le montage est l’action de coller bout à bout plusieurs plans pour former des séquences qui formeront à leur tour un film.

Dans le cinéma argentique (tourné avec des bandes photos) on découpe la bande et on colle physiquement les différents plans grâce à une colleuse afin de former un « master », résultat final du film.

Dans le cinéma numérique (tourné en mini-DV ou bien Betacam) on utilise des logiciels de montage vidéo (les plus utilisés sont « Première » de Adobe (c), « Studio » de Pinnacle (c) et « Final Cut Pro » de Apple(c)) afin de « coller » virtuellement les plans entre eux et de l’exporter à nouveau sur une bande magnétique, pour créer un « master » (version finale d’un projet). Le montage numérique se fait en 2 parties : l’acquisition puis le montage à proprement parler.

Le montage est la troisième écriture d’un film (la première écriture en est le scénario, la seconde le tournage).
« Le montage est l’art d’exprimer ou de signifier par le rapport de deux plans juxtaposés de telle sorte que cette juxtaposition fasse naître l’idée ou exprimer quelque chose qui n’est contenu dans aucun des deux plans pris séparément. L’ensemble est supérieur à la somme des parties. » Serguei Mikhaïlovitch Eisenstein

Lors du tournage, les plans ont été tournés dans le désordre, en fontion de la disponibilité des acteurs, des lieux de tournage, etc.. Chaque plan est en général tourné en plusieurs prises (des versions différentes du même plan).

La première étape du montage consiste alors à dérusher, c’est-à-dire à sélectionner dans le matériel tourné (les rushes) ce qu’on va conserver pour le montage. En pratique, le dérushage consiste à regarder tout ce qui a été tourné et à sélectionner une (ou deux) des meilleures prises de chaque plan.

Les rushes sont ensuite dédoublés, c’est-à-dire qu’on extrait les prises sélectionnées lors du dérushage pour faire un premier bout-à-bout. Comme son nom l’indique, le bout-à-bout est la succession des plans tournés, collés (physiquement ou virtuellement) dans l’ordre du scénario.
À partir du bout-à-bout, le travail de montage proprement dit commence..

Montage Image

Tout d’abord, il s’agit de construire le film. Cette étape est particulièrement évidente en documentaire, puisqu’il n’y a généralement pas de scénario préétabli, mais c’est également vrai en fiction. C’est l’étape la plus longue du montage qui aboutit à ce qu’on appelle le premier montage. On l’appelle parfois aussi, lorsque ce n’est encore qu’une ébauche, un « bout-à-bout » ou encore un « ours »
Le premier montage est la première version du film que le monteur et le réalisateur considèrent comme aboutie. À ce stade, ils organisent généralement une projection de travail pour en tester la compréhension auprès d’un public restreint.

Ils retravaillent ensuite la structure, puis les raccords, jusqu’à ce que l’équipe technique, le producteur et éventuellement le distributeur s’accordent à dire que le film est là. Pendant cette étape, relativement courte, il peut y avoir un certain nombre de projections de travail.


Montage son

Une fois le montage image terminé, le montage son commence. Le montage son est une étape totalement distincte du montage image, et il est souvent fait par une équipe différente.
Il s’agit de mettre les directs (le son enregistré par le perchiste pendant le tournage) sur plusieurs bandes pour pouvoir les mixer, et d’enrichir le climat affectif du film en ajoutant sur un certain nombre de pistes, des ambiances, des sons seuls ou des musiques.

À la fin du montage son, le montage proprement dit est terminé. Selon les moyens de la production, les monteurs participent ou non au mixage. Selon le type de support (argentique, virtuel), ils supervisent ensuite la conformation du négatif par le laboratoire.

Wikipédia, l’encyclopédie libre.

Sites favoris Tous les sites

141 sites référencés dans ce secteur