Comédie (genre)

, par  Mick Miel , popularité : 6%

Ce genre cinématographique est destiné à faire rire.

Universelle, la comédie est en même temps un genre particulièrement complexe, chaque pays ayant développé ses propres tendances. On distingue :

- la comédie américaine :

On sépare la comédie populiste, de la comédie sophistiquée et de la comédie loufoque.

La comédie populiste a pour toile de fond la crise économique des années 30, à laquelle elle propose des solutions fondées sur l’initiative individuelle. Le héros - naïf, honnête, modeste - est issu de la classe moyenne rurale et incarne les valeurs originelles de l’Amérique. (Monsieur Smith au Sénat, Franck Capra, 1939)

La comédie sophistiquée qui repose sur l’insouciance et la dérision. Les personnages sont le plus souvent issus de l’aristocratie européenne. (Haute pègre, Ernst Lubitsch, 1932). Souvent écrites autour d’une histoire sentimentale, les dialogues* sont particulièrement soignés.

La comédie loufoque (en anglais, screwball comedy) qui mélange le burlesque et la comédie sophistiquée.

- La comédie à l’italienne :

Elle trouve ses racines dans la commedia dell’arte et porte souvent un regard réaliste et critique sur la situation sociopolitique de l’Italie des années 60 /70. La comédie à l’italienne est souvent amère : la mort est y est fréquemment présente. (Miracle à Milan, Vittorio de Sica, 1951)

- Le comique français :

Il se caractérise par l’importance des dialogues (Le roman d’un tricheur, Sacha Guitry, 1936) et puise souvent ses histoires dans la tradition théâtrale de la comédie de boulevard.

- L’humour britannique :

Elle est fondé sur la "dénonciation mesurée" du système anglais, l’humour britannique consiste le plus souvent à insérer une situation anormale (donc comique) dans un cadre réaliste. Les personnages utilisent fréquemment le principe du "pince sans rire".

Sites favoris Tous les sites

141 sites référencés dans ce secteur