La fleur magique

, par  Marina Martin , popularité : 100%

1/ Il était une fois un jeune garçon paysan, pauvre, intelligent qui s’appelait Fao. Il était fou amoureux de la princesse de Chine. Fao. Portait toujours un pull vert et un pantalon bleu avec une ceinture rouge.

Par contre la princesse était toujours bien habillée avec des robes qui changeaient sans arrêt de couleur. Un jour c’était bleu, rouge, rose, verte, orange..... Elle était d’une grande beauté.

Mais jamais personne en Chine n’avait vu la princesse Miya sourire et tout le monde la surnommait « étoile triste ».

Fao était si pauvre qu’il n’avait aucune chance d’approcher un jour de la princesse de ses rêve .

« Je ne suis qu’un pauvre paysan » se disait-il.

-  Voulez-vous qu’il trouve une idée pour approcher de la princesse . Allez en 2

- Ou préférez vous qu’il abandonne ce projet insensé ? Allez en 3

Vous êtes en 2

Il eut soudain une idée : aller voir le sage du village. Milo était le sage du village. Il était très vieux. Milo lui dit de chercher la fleur bleue qui rends heureux. « Mais fais attention - lui dit-il - car elle ne pousse ni dans les prés ni dans les jardins ! Écoute prends ce coffret et ne t’en sépares jamais. Lorsque tu rencontreras une personne généreuse, la fleur bleue apparaîtra comme par miracle dans ce coffret. Et la princesse m’aimera demanda Fao « Oui ; dès quelle verra la fleur, toute sa tristesse disparaîtra et elle tombera amoureuse de toi ! » « Mais méfiance mon garçon, ce n’est pas si facile que ça et l’égoïsme est plus répandu que tu ne le crois. J’ai tant d’amis et ils sont tous généreux dit Fao ! Mets les à l’épreuve et demande leur une faveur qui exige quelque sacrifice et le premier qui acceptera fera apparaître la fleur bleue dans le coffret. »

- Voulez-vous qu’il écoute les conseils du sage. Allez en 4

- Ou préférez-vous qu’il ne l’écoute pas. Allez en 5

Vous êtes en 3

Fao était désespéré. Il manquait de courage et abandonna son projet sur le champs. IL reprit la vie d’un paysan normal et il ne pensa plus à la princesse.

Le conte est bloqué

-  Allez en 10

Vous êtes en 4

Il alla chez son premier amis Liao. « Il fera quelque chose pour moi. J’en suis sûr » pensait Fao. Liao l’accueillit avec mille gentillesses, il lui offrit du thé et des gâteaux. « Cela fait si longtemps que je ne t’avait pas vu » dit Liao. « Comment vas-tu ? » Fao lui raconta toute son histoire. « Tu sais je n’ai nulle pars où aller et je me disait si tu pouvais m’héberger. « Oui bien sûr ! Mais un ou deux jours, pas plus parce que j’ai un oncle auquel je tiens beaucoup et qui doit venir s’installer chez moi. Il y aura assez de place dans ta grande maison dit Fao. Mais ne te l’ai je pas dit, je vais me marier et tu sais comment c’est... Je comprends dit Fao, déçu. Je me suis bien trompé. »

- Voulez-vous qu’il aille chez un autre amis. Allez en 6

- Ou préférez vous qu’il retourne chez Milo pour lui rendre le coffret. Allez en 7

Vous êtes en 5

Fao trouva que ce que lui avait dit Milo trop difficile. Et en faisant n’importe quoi avec le coffret, ille fit tomber sans faire exprès et le cassa. Il alla s’excuser chez Milo. Mais celui-ci n’accepta pas ses excuses et il lui ferma la porte au nez. Fao reprit sa vie normale, amsi se disait tout le temps qu’il aurait dû écouter les conseils de Milo.

Le conte est bloqué

-  Passez à 10

Vous êtes en 6

Il retourna chez d’autre amis qui lui sortirent des histoire impossibles à croire tout comme Liao. Alors il laissa tomber ses amis.

Un soir qu’il était dans la rue, une pluie se mit à tomber très fort. Il vit une maison au loin. Il frappa et un bûcheron lui ouvrit la porte. « Pourriez vous m’héberger pour la nuit ? » Le bûcheron dit oui. Il lui offrit un lit et de quoi manger. Fao dit « ne m’offrez pas tout ça, je me contenterai d’un morceau de pain, ne vous sacrifiez pas pour moi ». Le bûcheron lui répondit « J’ai de quoi faire un bon repas et j’ai aussi un très bon lit chaud ». Il ferma la porte derrière lui.

Dés l’aube Fao se leva et sortit dehors. La pluie s’était calmé. Au pieds d’un arbre, il vit un homme. Il le réveilla et fut surpris en voyant le bûcheron au pied de l’arbre. Fao se dit qu’il lui avait offert sa maison et qu’il avait mentit. « Voilà un homme généreux » se dit Fao.

Il sortit le coffret et vit la fleur qui brillait de mille feux. Il se dirigeait vers le palais quand il eut une drôle de sensation. Un coup de vent le souleva.

- Allez en 8

- ou passez en 9

Vous êtes en 7

Il alla chez d’autre amis comme Liao qui lui sortaient des histoires impossibles à croire et il finit par redonner le coffret à Milo. Mais au lieu de trouver une autre idée pour approcher de la princesse, il trouva une jeune paysanne et ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants.

Vous êtes en 8

Le coup de vent était un miracle qui le souleva et l’emmena devant la princesse.


Il sortit le coffret et la fleur était de plus en plus belle. La princesse souriait. « Pourquoi êtes vous si triste demanda Fao ». « Un esprit m’avait prédit que quelqu’un m’offrirait une fleur et je commençais à perdre espoir et c’est pour ça que j’était si triste. »

-  Passez à 10

Vous êtes en 9

Le coup de vent n’était qu’un vilain coup de vent qui emmena Fao jusque dans les nuages. D’un coup, Fao retomba et mourut.

Le conte est bloqué

-  Passez à 10

Vous êtes en 10

La princesse amena Fao a son père qui vit enfin sa fille sourire. Il décida de marier sa fille à Fao et ils eurent beaucoup d’enfants.