"Du tableau à l’écran" : un festival de Cinéma scolaire dans la Vaunage

, par  Mick Miel , popularité : 18%

Présentation du festival de cinéma "Jeune public, du tableau à l’écran", décentralisation du festival d’Alès.

Après le succès du travail mené sur l’image et le Cinéma depuis deux ans au jeune collège de Calvisson (Collège au Cinéma, classes en résidence au festival d’Alès, concours « Ecrits sur l’image » et atelier de pratique artistique vidéo cinéma), il nous a semblé important de nous ouvrir plus encore sur notre environnement. Il nous a paru nécessaire également d’essayer, l’espace d’un moment au moins, de pallier l’absence d’équipements culturels dans la Vaunage (pas de salle de Cinéma, ni de théâtre). Il nous a semblé indispensable enfin de partager avec d’autres notre petite expérience et notre grand plaisir du Cinéma afin que se mettent en place, autour de nous, les conditions d’une véritable initiation à la culture de l’image dans ces formes artistiques et sociales.

JPEG - 23.7 ko
Collège de Calvisson en septembre 2002

************************************************

Quels que soient les aléas politiques du moment, ce projet est dans l’air du temps. Comme le relèvent les auteurs de « La petite fabrique de l’image » (Magnard, 2003), toutes les conditions institutionnelles d’une telle dynamique sont déjà en place : « En lien étroit avec le Ministère de la Culture et de la Communication, l’Education nationale, à tous les niveaux, intègre dans ses programmes et ses instructions l’initiation pédagogique au langage et aux œuvres de l’audiovisuel, et les inscrit aux épreuves d’examen et de concours. Les « parcours de découverte », les « travaux personnels encadrés », les options facultatives et de spécialités, et toutes les pratiques novatrices, de la maternelle au supérieur, ont ouvert l’école à l’image, comme objet d’étude et de création. Les artistes sont partenaires de cette avancée d’une pédagogie de projet. Les collectivités territoriales et les associations éducatives, conscientes de l’enjeu, participent à ce mouvement de sensibilisation et de transmission du patrimoine iconographique et de l’art vivant. Car, par-delà la pédagogie, il s’agit de la formation critique du citoyen, de l’émancipation des esprits et de l’intégration de chacun à une communauté culturelle ».

C’est bien évidemment au niveau du bassin, sur notre territoire, dans un rapport de proximité et de complémentarité avec les écoles maternelle et primaire, avec les associations, avec les élus, que nous sommes le mieux placé pour aller dans cette direction.
Que nous fassions ce projet avec, grâce à nos amis du « festival d’Alès » n’est pas, également, une surprise. Depuis une décennie au moins, ils mettent à la disposition du public scolaire un formidable outil. C’est de cet outil dont nous nous sommes saisis.

En proposant ainsi aux élèves et aux enseignants une semaine du Cinéma dans la Vaunage, il s’agit donc pour nous de favoriser une véritable mobilisation locale autour de l’outil Cinéma qui non seulement innervera et alimentera le travail dans les classes, mobilisera les élèves et les enseignants pendant des semaines, mais aussi devrait permettre à tous de dépasser les incompréhensions, les méfiances, bref les clivages traditionnels (Primaire / Secondaire, institution scolaire/associations, politiques/citoyens...) en nous apprenant enfin à travailler ensemble pour le bénéfice de tous.

Très concrètement, ces projections seront destinées aux élèves (collèges, écoles primaires et maternelles) et se feront pendant le temps scolaire. Une séance ouverte « grand public » est programmée le samedi 5 mars au soir pour les habitants, afin de se retrouver tous. Mais, pendant la semaine, d’autres activités se dérouleront autour du Cinéma, des rencontres, des ateliers, des expositions, des tournages et une table ronde qui permettra la confrontation entre le monde de l’école et celui du Cinéma. Un concours viendra couronner le tout.

Accéder à la page Agenda

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur